La Brasserie Adèle, le bon petit plan d'Eric Boschman

Derrière chaque restaurant il y a toujours une histoire. C’est une lapalissade qu’on oublie trop souvent.

Brasserie Adele
© DR

Derrière la nouvelle version de l’établissement il y a un bourlingueur au sens propre du terme. Au sortir de l’école hôtelière, il a voulu voir du pays et s’est lancé dans le melting-pot culturel des équipages de croisières de luxe. Au bout d’un sacré paquet d’années, il s’est posé dans le ­Brabant wallon. Pourquoi vous raconter tout cela? Parce que les humains sont faits de leurs rencontres, de ce qu’ils empruntent, parfois presque malgré eux, aux endroits qu’ils visitent. Eddy Paquay et Sandra, son épouse, ont repris leur restaurant en… octobre 21. Ce qui, en soi, est déjà sacrément audacieux. Et ils y ont amené des saveurs de voyages. Rassurez-vous, pas de fusion des années nonante.

La saucisse de Morteau aux lentilles n’est pas agrémentée d’une sauce soja sucrée, promis. Elle est juste un peu marquée par le gril pour lui apporter une touche cocooning. Vraiment bien travaillée. Les escargots de Namur gratinés sont superbes. Le bœuf panang au riz au jasmin est parfumé et parfaitement exécuté. Eddy a posé les touches du voyageur un peu comme dans les relais routiers de la France des années 60 où le mélange des gens formait le genre de l’endroit. Dans un futur proche, Sandra va développer un comptoir asiatique. Et aux beaux jours vous vous poserez sur la jolie terrasse à l’arrière du ­bâtiment.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Adèle (@brasserieadele)


Chaussée de Louvain 54, 1320 Beauvechain. 010/22.38.22. www.brasserieadele.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité