Comme chez soi, le bon petit plan d’Eric Boschman

Cette fois, je vous propose un endroit hors du temps. Pas un restaurant. Une marque de fabrique. Une signature avant tout.

Comme chez soi
© DR

C’est un lieu qui appartient à la même famille depuis près d’un siècle. La cinquième génération pousse déjà. Nous ne sommes pas dans un restaurant en fait, mais une maison dont l’esprit transcende le temps qui passe. Il y a ­quelques jours une amie me disait tout le plaisir qu’elle avait vécu dans un restaurant très réputé au tarif assorti. Quand je lui ai demandé quel plat elle avait préféré, elle a empoigné son smartphone pour essayer de se rappeler un moment particulier… Est-ce ça l’avenir, sérieusement? Un restaurant reconnu au plus haut niveau par les instances ad hoc mais dont la complexité des combinaisons de saveurs et de textures ne laisse pas de traces claires dans la mémoire? Je me sens un peu dépassé pour le coup. On va au restaurant pour un moment global dont il est possible de se souvenir élément par élément. Une mousse de jambon unique, des filets de sole insolents de perfection dans leur cuisson. Un lièvre à la royale qui n’a été égalé qu’une seule fois ailleurs. Des crêpes à l’orange qui me resteront au fond des papilles jusqu’à ce que la mort nous sépare. Et une cave à vins d’exception, un véritable monument. Bref, je voulais cette semaine écrire à Laurence et Lionel, ainsi qu’à tous les restaurateurs qui ont disparu des pages des guides sans avoir pour autant démérité. Même sans être au sommet des cotations, les restaurateurs sont des marchands de bonheur qui font des souvenirs plus durables qu’une édition de guide…

Place Rouppe 23, 1000 Bruxelles. 02/512.29.21. info@commechezsoi.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité