Où trouver des champs de fleurs à couper à Bruxelles et en Wallonie?

Pour les amateurs de fleurs, il y a les fleuristes traditionnels ou durables, mais aussi les champs où les cueillir soi-même. Tour d'horizon.

tulipes
© Adobe Stock

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. C’est un proverbe qui pourrait être inscrit sur tous les panneaux " fleurs à couper " que l’on trouve de plus en plus au bord de nos routes. Partout en Belgique, ces champs colorés connaissent un franc succès. Il en existerait une quarantaine à travers le pays.

C’est quoi?

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore le concept, il s’agit de champs de fleurs à couper soi-même, accessibles à toute heure de la journée. À l’aide de votre propre sécateur ou d’un couteau mis à votre disposition, il est possible de composer un magnifique bouquet à offrir ou s’offrir.

Ce service est basé sur la confiance. Ici, pas de vendeur à la caisse. Les clients se servent et paient les producteurs dans une " tirelire " placée à l’entrée de la parcelle. Ou par virement quand c’est possible. Le prix varie en fonction des fleurs sélectionnées, mais il est souvent (très) démocratique.

Circuit-court

En plus d’être joli, c’est frais, local et de saison. Chez les fleuristes traditionnels, la majorité des fleurs viennent de l’autre bout du monde, avec toutes les conséquences sur l’environnement que l’on connaît. C’est valable aussi pour les tulipes vendues dès février dans les supermarchés. Au printemps, on peut donc espérer trouver dans ces champs belges des tulipes, des lys et des pivoines. L’été, ce sera plutôt des tournesols, des glaïeuls et des dahlias.

Un petit conseil lors de la cueillette? Préférez couper les fleurs bien fanées pour éviter de les voir se faner trop rapidement.

Partout à Bruxelles et en Wallonie

La Ferme du Chant des Cailles à Watermael-Boitsfort

Un projet d’agriculture urbaine, participative et écologique à Watermael-Boitsfort, où il est également possible de récolter des légumes, d’acheter des produits laitiers, de la viande ou des herbes aromatiques.


Avenue des Cailles en face du numéro 54, 1170 Watermael-Boitsfort

Fleurs à couper

Dans les régions des Collines et de l’Entre Sambre et Meuse, cette société créée en 2019 compte une dizaine de champs ouverts au public. Ils se trouvent à Ath, Pecq, Froidmont, Kain, Leuze-en-Hainaut, Saint-Sauveur, Mouscron. Du côté Sambre et Meuse, à Barbençon, à Gerpinnes, à Hantes-Wihéries, à Leers-et-fosteau, à Mont-sainte-Geneviève, à Nalinnes, à Thuillies, à Thuin et à Somzée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Clémentine 🐢 (@clementine_vb)


Be Flowers

C’est le leader belge dans le domaine. Il compte une vingtaine de champs répartis dans les provinces du Hainaut, de Namur et du Brabant wallon. Trouvez le plus proche de chez vous sur leur site.


Ferme Limbort

Et dans la province de Liège? Six champs sont gérés par la ferme Limbort, à Hannut, Waremme, Hognoul, Bas-Oha, Naxhelet ou encore à Braives.

Sur le même sujet
Plus d'actualité