Les bons plans du Micro Festival de Liège

Une affiche rock/pop/électro 100% défricheuse pour le «petit » festival aux grandes idées qui se déroulera sans masque et sans distanciation les 7 et 8 août.

Micro Festival

«Les gestes barrières dans notre métier, c’est la pire des crasses. On en marre. » Après avoir été contraints d’annuler -comme tout le monde- leur édition 2020 et s’être posé les bonnes questions, les organisateurs Jean-François Jaspers et Yannick Grégoire ont non seulement décidé d’organiser les samedi 7 et dimanche 8 leur Micro Festival à Liège, mais ils proposer une affiche qualitative et conforme à leur ADN ancré dans la découverte. Pour rappel ce festival à taille humaine se déroulera sous le label « événement test » avec la formule du Covid Safe Ticket « En concertation avec le cabinet de la ministre de la Culture Bénédicte Linard et des autorités communales, cette formule nous permet d’accueillir 2.500 spectateurs par jour en configuration debout, sans distanciation sociale et sans masque. On ne se voyait pas organiser un événement en bulles assises, ce n’est pas conforme à l’esprit de fête et de communion du Micro. »

Covid Safe Ticket et testing sur place

Pour pénétrer sur le site, les spectateurs devront être détenteurs de leur billet d’entrée (25 euros par jour, combi 2 jours à 40 euros) ainsi que du fameux Covid Save Ticket. Cette attestation numérique ou papier (à télécharger ou à imprimer sur https://covidsafe.be) précise que vous êtes vaccinés (deux doses), avez effectué un test PCR avec un résultat négatif qui date de moins de 48h, ou que vous avez réalisé un test antigénique négatif délivré en pharmacie. Bonne nouvelle pour les festivaliers, un testing est organisé non loin de là, à la caserne fonck, le samedi et le dimanche.

L’affiche

Voilà pour les mesures sanitaires. Pour le reste, les habitués du Micro Festival retrouveront très vite leurs repères. Avec une organisation professionnelle mais bon enfant, des stands horeca et, surtout, de la musique qualitative comme on en entend nulle part ailleurs.  Ici, la philosophie est la suivante : « moins on connaît de noms à l’affiche, plus enivrante sera l’expérience. » Pour les amateurs de découvertes rock, post-rock, pop lo-fi et électro, c’est ici que ça se passe et nulle part ailleurs.

Parmi la quinzaine de noms programmées, on mettra notamment en valeur les Liégeois The Brums avec leur cocktail cuivré de jazz/électro, Tootard, formation  originaire du plateau syrien du Golan fusionnant musique touareg et groove reggae /ska, le collectif suisse L’Eclair et son cocktail délirant de rock prog’, l’électro d’Alberta Balsam, la pop lo-fi made in South Asia de Yin Yin, le post-punk déjanté des Liégeois Jet Lag ou encore Bolis Pupul (vidéo), producteur originaire de Macao signé sur le label Deewee des frères Dewaele (2 Many Dj’s). De la niche comme on dit mais du solide. Une playlist est disponible sur le site web du festival.

 

Plus d'actualité