Baijiu, le bon petit plan d’Éric Boschman

Le monde change d’axe, c’est une évidence. L’empire américain est entré en décadence et l’Empire du Milieu naît tranquillement au monde. L’occasion de découvrir l’alcool le plus vendu et le plus consommé au monde.

@ D.R.

La plus grosse entreprise qui le produit, Moutai, est la plus valorisée de la planète dans sa catégorie, aux environs de 250 milliards d’euros… Un alcool chinois bien entendu. Il s’agit du Baijiu, ce qui se traduit par “alcool transparent”. Je vous rassure, cela n’a rien à voir avec le chum ou le lao-lao que l’on sert sous le nom de “saké” dans les mauvais restaurants chinois dans des coupelles dans le fond desquelles on peut admirer de jeunes femmes ou hommes nus lorsqu’il y a du liquide dedans. Celui qui nous occupe aujourd’hui est élaboré à base de sorgho rouge, une plante ressemblant vaguement au maïs. Mais il peut l’être aussi à base d’autres céréales et même, plus rarement, à base de riz gluant.

En Chine, il titre en général aux alentours de 56°, ce qui est relativement élevé et un peu dur pour nos palais. Alors, afin de conquérir le marché occidental, une version à 42° est arrivée dans nos comptoirs. Nettement moins puissante au niveau parfums, moins brutale, la version
allégée destinée à nos marchés est superbement travaillée. On peut aisément la travailler en cocktail avec des jus de fruits ou des softs. Même seul, en shoot cela reste top. Si vous avez
envie d’ajouter une corde à l’arc de vos connaissances spiritueuses, c’est le moment, vous aurez une longueur d’avance sur le microcosme et vous pourrez séduire cet été, même au bord de votre piscine gonflable. Un seul revendeur en Wallonie, mais il expédie dans tout le pays, soyez sans crainte.

Les caves Saint-Jacques, rue Piquet 21, 7500 Tournai. 069/23.20.20.

Sur le même sujet
Plus d'actualité