Elon Musk rachète Twitter: la liberté d’expression va-t-elle le payer cher?

Elon Musk, l’homme le plus riche du monde, s’est offert Twitter pour 44 milliards de dollars.

Elon Musk sur Twitter
© BelgaImage

Twitter

Naissance
La plateforme Twitter a été créée le 21 mars 2006 par Jack Dorsey, Evan Williams, Biz Stone et Noah Glass. Elle permet aux utilisateurs de partager de courts messages (280 caractères aujourd’hui): les tweets. Aujourd’hui, Twitter compte 400 millions d’utilisateurs. Deux des quatre fondateurs sont actuellement milliardaires.

Révolution médiatique
En janvier 2009, la publication sur Twitter par un internaute de la photo d’un avion dans l’Hudson à New York marque le début d’une révolution médiatique. En effet, ce n’était plus la presse traditionnelle qui signalait un fait divers, mais un simple citoyen équipé d’un smartphone.

Poison pill
Après qu’Elon Musk eut demandé à ses abonnés si Twitter protégeait selon eux la liberté d’expression puis acheté 9,2 % des actions Twitter, devenant le 1er actionnaire du réseau, la direction de Twitter annonce, le 15 avril, recourir au “poison pill” permettant aux autres actionnaires d’acheter des actions à un prix réduit par rapport à celui du marché.

Censure
Twitter avait censuré certains twittos. Le plus célèbre de ces proscrits étant l’ancien président Donald Trump dont l’un des conseillers n’était autre, en 2016, qu’Elon Musk. Celui-ci a déclaré avoir acheté Twitter au nom de la liberté d’expression, “fondement d’une démocratie qui fonctionne”.

Elon Musk

Origine
Elon Reeve Musk, né en 1971 en Afrique du Sud, a vendu son premier programme de jeu vidéo pour l’équivalent de 500 dollars, à 12 ans. Devenu Américain en 1995, il suspend ses études pour créer une société qu’il revendra 341 millions de dollars quatre ans plus tard. Il a créé ensuite Paypal, SpaceX et Tesla. Elon Musk est aujourd’hui l’homme le plus riche de la planète.

Révolution transhumaniste
Elon Musk imagine un futur proche où l’intelligence artificielle rendra les emplois obsolètes. Selon lui, les machines risquent de s’impatienter face à la lenteur cérébrale des humains et elles pourraient nous considérer comme des êtres lents et stupides.

Offer you can’t refuse
C’est très certainement sous la pression des action­naires que Twitter a accepté l’offre au-dessus du prix du marché proposée par Elon Musk. Pour réunir les 44 milliards nécessaires à faire basculer la décision, Musk s’est appuyé sur son entreprise Tesla. Qui, en réaction, a perdu 125 milliards de dollars en Bourse.

Or not censure?
Certains observateurs pointent la possibilité qu’Elon Musk puisse être obligé de modérer la “liberté d’expression absolue” qu’il revendique pour, désormais, “son” réseau social. La Chine, le plus gros marché pour Tesla, pourrait vouloir faire pression sur le milliardaire et le contraindre à revoir ses principes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité