Comment Meta tente de dénigrer TikTok

La guerre est déclarée entre Meta, ex-Facebook, et le réseau social qui monte, TikTok. À l’aide de grandes campagnes de dénigrement.

TikTok
© BelgaImage

Meta

Modifier l’opinion
Le Washington Post a révélé la semaine dernière la­­­ cam­pagne de dénigrement orchestrée par Meta (ex- Facebook) à l’encontre du réseau social chinois TikTok. L’objectif: modifier la vision du public, mais aussi des autorités américaines sur l’application. Meta aurait collaboré avec l’agence Targered Victory pour y parvenir.

Meta gonfle
Première carte de Meta et Targered Victory: les ­données. TikTok les aspirerait encore davantage que les services de Meta. Ils ont ensuite artificiellement gonflé des pseudo-scandales. “Le rêve absolu serait d’avoir des articles titrés “Comment TikTok est devenu le réseau social le plus dangereux pour les enfants””, a précisé un salarié de TV dans un mail révélé par le Post.

Perte de vitesse
Meta (ex-Facebook) comprend également Whatsapp et Instagram. Il a changé de nom suite à divers scandales, du traitement des employés à la revente des données des utilisateurs. La boîte de Mark Zuckerberg est en nette perte de vitesse face à ses encombrants adversaires.

Régulation
Meta, à l’instar de Google, Apple ou Amazon, fait aussi l’objet de réflexions visant, tant aux États-Unis qu’en Europe, à l’encadrer. Fin 2021, une commission parlementaire américaine préconisait de réguler l’utilisation des données, mais également d’empêcher les géants de la tech d’absorber leurs concurrents.

Meta

© BelgaImage

TikTok

Un ogre
L’application chinoise grignote (ou plutôt dévore) des parts de marché à Instagram, l’espace jeunesse de Meta. Et a évidemment réagi aux révélations. “Nous sommes profondément préoccupés par le fait de pousser des médias locaux à faire état de tendances qui ne se trouvent pas sur la plateforme, ce qui pourrait causer des dégâts bien réels.”

Meta gonflé
Parmi les scandales cités par Meta et Targered Victory, le “Slap a teacher challenge”, qui consistait à frapper son prof et à le diffuser sur TikTok. Il semblerait en réalité, après enquête de journalistes américains, que ce challenge soit totalement marginal sur les réseaux sociaux et qu’en plus il ait démarré… sur Facebook.

Un milliard
TikTok est un réseau social où s’échangent des vidéos. À l’origine, les utilisateurs se filmaient principalement en train de danser ou de chanter en playback. Mais l’application a gagné en popularité (près d’un milliard d’utilisateurs actifs dans le monde), les vidéos se sont diversifiées et elle est aujourd’hui parvenue à ringardiser ses concurrents, notamment Instagram.

Devant le Congrès
La campagne de Meta a probablement participé à ­renvoyer TikTok face au Congrès américain en octobre dernier. Il était principalement question de l’effet de l’app sur les enfants, grands consommateurs de ce genre de réseau social.

Sur le même sujet
Plus d'actualité