10 choses à savoir sur… Windows 11

Appelé à équiper tous les PC vendus depuis 2017, le dernier-né de Microsoft se révèle plus bien plus qu’une mise à jour.

10 choses à savoir sur… Windows 11

Timing

Présenté la veille des grandes vacances, Windows 11 est sorti le 5 octobre dernier. Depuis lors, les utilisateurs des PC les plus récents peuvent le télécharger. Que ceux qui ne veulent pas changer tout de suite se rassurent. Windows 10 restera mis à jour jusqu’en 2025.

Simplicité

Le nouveau Windows vise une simplicité maximale. Fini de se retrouver avec une myriade d’icônes d’applications quand vous cliquez sur «Démarrer». À l’instar de votre smartphone, seule une vingtaine s’afficheront sur votre écran.

Apple

Les concepteurs ont adopté la philosophie minimaliste chère à leur concurrent Apple. Les utilisateurs se retrouvent avec une interface appauvrie et moins de liberté. En retour, ils profitent d’un logiciel plus simple à l’utilisation plus intuitive.

Design

Les progrès esthétiques s’avèrent indéniables. Ils apportent un vent de fraîcheur et de modernité. Avec leur aspect plus transparent, les fenêtres se rapprochent de vitres derrière lesquelles il est possible de voir ce qu’il se déroule.

Leader

Avec 1,3 milliard d’utilisateurs, Microsoft reste le leader mondial des systèmes d’exploitation. Notre pays ne fait pas exception. Le géant américain possède les trois-quarts du marché, contre 20% pour le macOS d’Apple et environ 1% pour les logiciels de Chrome et Linux.

Gratuit

Windows 11 s’avère gratuitement accessible. Face à une concurrence qui s’organise, Microsoft cherche à fidéliser son public. L’explication se trouve aussi ailleurs. Ses revenus proviennent surtout des fabricants d’ordinateurs, pas des utilisateurs.

Opportuniste

L’entreprise n’a pas oublié de ménager ses intérêts. Ses services Office et OneDrive sont mis en avant dès l’installation de Windows 11. Son navigateur Edge s’impose d’emblée aux utilisateurs. Le remplacer par un autre a tout du parcours du combattant.

Risque

Par rapport aux versions précédentes, Windows 11 comporte des modifications loin d’être anodines. Certains fidèles de la marque pourraient d’abord se trouver désorientés. L’entreprise, qui leur laissera un temps d’adaptation, a toutefois pris un risque calculé.

Limites

Windows 11 ne sera pas la dernière version de Windows. Difficile toutefois d’innover radicalement à l’avenir et il s’agira plutôt d’améliorer certaines fonctionnalités, explique Microsoft.

Polémique

Les PC vendus avant 2017 ne bénéficieront pas de Windows 11. La société invoque des raisons de sécurité. L’explication ne convainc pas certains experts qui la soupçonnent plutôt de vouloir inciter à l’achat d’un nouvelle machine.

Sur le même sujet
Plus d'actualité