Le Panorama, le bon petit plan d’Eric Boschman

Une expérience culinaire au sommet de la Citadelle de Namur. D'où le nom.

restaurant Panorama à Namur
© Panorama

Namur devient petit à petit un joli papillon. De belle endormie, la cité du confluent devient une ville où il fait bon vivre. Un but de ­promenade en soi et même, si on ajoute la gastronomie dans toutes ses formes, une superbe idée d’excursion. Avec la relance du téléphérique, le sommet de la Citadelle va connaître une nouvelle jeunesse. ­François Crets a lancé un pari un peu fou, qui semble déjà gagné. C’est en juin dernier que les portes du Panorama se sont ouvertes. L’investissement est coquet, et le résultat est à la hauteur. Une brasserie plutôt haut de gamme, un bar et un espace de restauration. Le tout orienté vers la vallée de la Meuse qui signe une déco à couper le souffle. J’ai passé quelques années de ma vie à la contempler, et je ne suis jamais parvenu à m’en lasser, même par temps de pluie.

Du côté de la table, la carte signée par le chef renommé Yves Mattagne est juste parfaite. Les préparations sont ­millimétrées, savoureuses, originales pour certaines. Notez aussi qu’il y a en cuisine un véritable four à tarte flambée alsacienne, les fameuses flammekueches. Question vins, ça assure plutôt bien, avec de jolies suggestions à des prix vraiment abordables. Mais pour le service, dans une époque où toutes les adresses sont obligées de limiter leurs capacités par manque de ­personnel, comment font-ils? L’encadrement vient de la Brasserie François, des fidèles parmi les fidèles, et le reste est assuré par une escouade de jeunes rapides et efficaces. Mais surtout souriants. Parce que aller au restaurant, dans une époque anxiogène telle que celle que nous supportons en ce moment, doit être une fête quel que soit le budget. C’est le cas ici.


Route Merveilleuse 82, 5000 Namur. 081/84.11.34. www.panoramanamur.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité