Notre sélection de multicuiseurs: quand la cuisine s’automatise

Vous êtes débordé, pas doué en cuisine ou vous manquez d’inspiration? Ces robots de plus en plus polyvalents pourraient bien révolutionner votre façon de préparer vos repas.

une femme cuisine avec un multicuiseur
Un appareil qui cuit, mijote, rissole, saisit ou cuit sous pression. © Adobe Stock

Contrairement aux robots cuiseurs multifonctions, le multicuiseur, ­également appelé autocuiseur, ne fait que cuire les aliments. Cela peut vous sembler logique, mais la différence est importante, notamment côté prix. Si un robot cuiseur multifonction est évidemment capable de cuire vos aliments, il peut également trancher, broyer, découper ou mixer ce que vous y insérez. C’est notamment le cas du célèbre ­Thermomix, un appareil haut de gamme signé ­Vorwerk, essentiellement vendu à domicile (à la manière des Tupperware, avant leur arrivée en magasin dans les années 2000). Son prix: 1.399 euros! Mais on retrouve également d’autres modèles dans le commerce, comme le Moulinex i-Companion (1.499 euros) ou encore le Magimix Cook Expert (entre 1.299 et 1.439 euros selon la taille).

En réduisant les fonctionnalités, les multicuiseurs viennent donc occuper un segment intermédiaire, à mi-chemin entre le simple robot de cuisine (de type mixeur ou éminceur) et les robots cuiseurs. Pour 300 euros, il est ainsi possible d’acheter un appareil qui cuit, mijote, rissole, saisit, cuit sous pression, maintient au chaud automatiquement et peut même programmer le début de la cuisson. Ce qui est déjà plus que suffisant pour de nombreux foyers.

On y cuisine quoi?

Eh bien, de tout. Qu’il s’agisse de riz, de poulet, de poisson ou même de desserts, le multicuiseur est capable de préparer différents types de repas. Et si l’appareil est connecté, il suffit d’utiliser l’application dédiée pour trouver une recette depuis votre smartphone. Celle-ci vous guidera pas à pas afin de réussir des plats aussi variés qu’un poulet rôti thym et citron, un risotto aux asperges, un bœuf ­bourguignon ou encore un riz au lait de coco, pour ne citer que quelques exemples. Sur certains ­modèles, des accessoires viennent décupler les fonctions natives de l’appareil. Qu’il s’agisse d’un panier vapeur, d’un moule à gâteau ou d’un couvercle “Air Fryer”, le multicuiseur gagne en fonctionnalités et remplace plusieurs appareils à la fois.

Avant de parler de prix, de taille de cuve, ou de performances, il faudra penser à l’utilisation que vous aurez de votre multicuiseur. Si vous êtes à la recherche d’un appareil polyvalent, qui vous accompagnera dans vos créations culinaires tout en réduisant l’empreinte sur votre plan de travail et les ustensiles à multiplier pour réaliser votre recette, un modèle non connecté pourra vous satisfaire. Pour cuire plusieurs aliments à la fois, sans accumuler les casseroles ou les poêles, il sera votre allié.

À l’inverse, si vous manquez d’inspiration, ou si la cuisine n’est pas votre domaine de prédilection, il est impératif de se tourner vers un modèle proposant des recettes préprogrammées, ou mieux, vers un modèle connecté, maintenu sans cesse à jour grâce à une application qui vous accompagne dans vos choix et dans la réalisation des repas. Et ça tombe bien, on a nos petits préférés dans les deux catégories.

Notre sélection

Pour varier les recettes: le Cookeo de Moulinex

C’est LA référence en matière d’autocuiseurs. Moulinex a effectivement su se ­positionner sur deux terrains, le haut de gamme avec le i-Companion, et l’entrée de gamme avec le Cookeo et ses nombreuses déclinaisons. Selon le modèle, l’appareil vous coûtera entre 220 et 450 euros. La différence? Le nombre de recettes intégrées qui vous guideront dans vos préparations.

Le modèle de base en propose 100. Un modèle à 249 euros en propose plus de 180. Mais si tous offrent la même cuve de 6 litres (dont 4 utilisables), ils ne sont pas tous compatibles avec l’application gratuite Cookeo, véritable catalogue infini de recettes. Ce qui explique les différences de prix. C’est pourquoi on vous conseille de vous tourner vers le Cookeo + connect, livré avec panier vapeur, une balance de cuisine connectée et moule à gâteaux, le tout pour 330 euros.

Sur l’application, les recettes sont à la fois conçues par Moulinex, ou partagées par la communauté (avec, parfois, quelques désastres, il faut bien le dire), et permettent de ne jamais répéter les mêmes plats ou de trouver des recettes selon vos envies ou selon les aliments présents dans votre frigo. (Petit conseil, passez à la version française, et non belge, pour profiter de centaines de recettes supplémentaires.)

Le modèle Touch Wifi, vendu 450 euros, est selon nous dispensable si vous avez un smartphone. Son écran tactile reste moins pratique qu’un téléphone. On vous conseille l’accessoire Cookeo Extra Crisp, qui transforme votre cuve Cookeo en AirFryer. Frites sans huile, poulet rôti, ou gratins en tout genre, l’accessoire (99 euros) vient se placer au-dessus de l’appareil (qu’il s’agisse d’une version connectée ou non) et peut aisément se substituer à un four, pour une fraction du prix.

multicuiseur moulinex

© DR

Pour vous accompagner en cuisine: le Ninja Foodi MINI OP100EU

Sans doute le plus complet sur le marché, le Ninja OP100EU est cependant à réserver aux experts. En l’absence de recettes intégrées, et d’une interface claire, difficile de le recommander à des débutants ou à un public peu à l’aise en cuisine.

Mais si ce n’est pas votre cas, l’appareil de Ninja a tout pour lui. Notamment une fonction d’air pulsé pour frire sans huile, ainsi qu’une excellente cuisson sous pression, ce que le Cookeo n’offre pas. Capable d’atteindre les 290°, le Ninja Foodi MINI peut tout simplement se substituer à un four classique si vous n’avez pas une famille nombreuse. Facile à ­nettoyer et disposant d’une large cuve (4,7 litres), il pourra remplacer de nombreux ustensiles dans votre cuisine. Le tout pour moins de 200 euros.

multicuiseur ninja

© DR

Sur le même sujet
Plus d'actualité