Tartinades véganes: nos astuces pour un apéro réussi

Le végétalisme est désormais bien plus qu’une mode, c’est une philosophie de vie saine et cohérente par rapport à nos besoins primaires. D’ailleurs, c’est bon.

tartinade
© Adobe Stock

Tant de régimes, plans alimentaires, philosophies de la cuisine développés depuis près d’un siècle… Alors autant choisir et picorer de-ci, de-là ce qui nous fait le plus plaisir. Les viandards se régaleraient d’une gaufre faite de fromage farcie aux légumes ou trouveraient sympathique un sandwich dont le pain est remplacé par un joli poivron et garni d’ingrédients riches, même en lipides, ou iraient vers le régime cétogène, le fameux Keto. Un minimum de glucides pour permettre au corps d’aller puiser dans ses graisses et les éliminer.

Ceux qui cherchent à retrouver une alimentation basique, proche de la nature, correspondant à ce que l’on mangerait sans que le monde ait été industrialisé, se rapprochent doucement mais très sûrement du véganisme. Dans ce domaine, vous avez deux types de profils: les végans traditionnels (healthy vegans) et les végans qui font le choix d’une alimentation vivante, exclusivement crue (raw vegans).

Les healthy vegans ne consomment pas de produits d’origine animale, soit ni œufs ni lait ni viande par exemple, mais vont opter s’ils le souhaitent pour de la patate douce cuite en salade ou même des pâtes. Les raw vegans sont beaucoup plus restrictifs. En plus des ingrédients d’origine animale non consommés, ils ne vont pas manger de féculents (il y a cuisson) ou même de café puisqu’il est torréfié. Ils promeuvent des produits que l’on ne connaît pas, comme la mousse d’algue, une substance gélifiée bourrée de collagène qui permet de faire des ­smoothies ou des cafés végétaux hyper-nourrissants pour l’organisme.

Des perspectives insoupçonnées

De plus en plus de produits 100 % végétaux sont désormais disponibles, et ils ouvrent des perspectives insoupçonnées, notamment pour remplacer les produits laitiers dans nombre de recettes: laits végétaux, crèmes, préparations type chantilly, margarines, yaourts, purées d’oléagineux, et même fromages végétaux. Vos alliés sont les purées d’oléagineux. Parmi ceux-ci, le tournesol, la noix, la noisette, le sésame, l’amande, le soja ou l’arachide. On peut en faire de l’huile, mais également de la purée, les ­graines et fruits étant séchés puis broyés à la meule de pierre à basse température. Les purées obtenues suite à ce procédé sont onctueuses et lisses. Les purées d’oléagineux sont savoureuses mais aussi riches en acides gras insaturés et en fibres. Mais les matières grasses qu’elles contiennent étant insaturées et sans cholestérol, elles sont bonnes pour la santé et même nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Elles sont d’une grande qualité nutritionnelle, grâce à leurs protéines végétales, fer, calcium, magnésium, fibres et oligo-éléments.

Vous pouvez mixer n’importe quelle purée d’oléagineux avec des épices, un peu de lait végétal si vous souhaitez une consistance fluide, du jus de citron ou des légumes grillés par exemple et vous obtenez une tartinade incroyable ou une vinaigrette gourmande et onctueuse. Autre possibilité, vous pouvez mixer des légumineuses, type pois cassés ou lentilles corail et épicer à l’indienne avec du garam masala ou à la marocaine avec du ras el-hanout et une pincée de cannelle. Sur les mêmes ingrédients de base, les ­possibilités sont infinies, d’où la richesse du véganisme, loin de l’idée de restriction que l’on peut en avoir. Vous pouvez également partir de légumes: poivron fumé, avocat, courgette mixée, petits pois, aubergine, betterave, etc. que vous mélangez avec de la feta vegan ou un yaourt végétal au choix. Simple et efficace, cela permet de faire le plein de fraîcheur avec les beaux jours qui reviennent. À découvrir aussi, le tofu ferme ou soyeux. Le soyeux s’utilise comme du yaourt et le ferme est facile à mixer pour une consistance de pâté et existe nature, fumé, aux noisettes, aux herbes italiennes, etc.

En magasin biologique ou asiatique, vous allez également trouver des algues ou “salade de la mer”, qui apportent une note iodée et intéressante aux dips en tout genre. Les protéines de soja, en petits ou gros grains, se réhydratent et se mixent, notamment avec de la tomate pour faire des tartinades et sauces délicieuses. Les végans donnent un goût de fromage à leurs sauces ou tartinades avec de la levure nutritionnelle (nutritional yeast), qui épaissit et donne du relief à toutes les préparations tout en étant très nourrissante. Les raw vegans qui ne mangent pas de pain optent pour des crackers végétaux et utilisent même la fibre des légumes rejetée par les extracteurs de jus pour faire des crackers maison en les déshydratant. Du vrai zéro déchet.

Baba ghanouj à la purée d’amandes

1 grosse aubergine ou 2 petites I 80 g de purée d’amandes I 1 gousse d’ail I le jus d’1/2 citron I 1 petite poignée de persil plat ciselé I 1 c. à c. de cumin I 1 c. à c. de graines de coriandre moulues I 2 c. à c. de zaatar I sel et poivre

Préchauffez le four à 220°. Faites cuire les aubergines entières pendant 30 minutes. Laissez tiédir au sortir du four. Vous pouvez vous occuper de cette étape à l’avance pour gagner du temps. Mixez la chair onctueuse avec les autres ingrédients dans un blender. Servez avec du pain, des crackers végétaux ou des légumes au choix.

tartinade vegan

© DR

Sur le même sujet
Plus d'actualité