Nos astuces et recettes pour faire son mini-pain maison

Faire son pain est un moment suspendu... Pour découvrir les bienfaits de cet instant, commençons par des mini-formats.

pain maison
@ Adobe

Ces derniers mois, l’épidémie nous a livré du temps, projetant beaucoup d’entre nous dans une envie de cuisiner davantage.  Avec souvent, en première ligne, le besoin de se recentrer, de créer du bon, du familial, du nourrissant. Le pain maison est entré dans bon nombre de foyers. Sortis des confinements, nous nous sommes éloignés de ces moments privilégiés…  Quand il est question de façonner du pain maison mais que le temps manque, les sandwiches et les petits pains sont la meilleure des solutions. Ils sont très simples à préparer, demandent moins de temps de pousse, permettent un grignotage facile et individuel, sans déchets, tout en gardant moelleux et goût à la congélation. Lancez-vous, vous aurez toujours de quoi faire un repas, sans vous inquiéter de devoir courir acheter une miche à la dernière minute. Beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, faire du pain ne nécessite même pas de machine. Un peu de farine, d’eau, de levure et de sel. On mélange, on pétrit. On attend que cela gonfle, on cuit. C’est tout.

Vous avez peut-être déjà été tenté par les farines complètes, semi-complètes ou de céréales qui ­sortent de l’ordinaire: farine de riz, de maïs, de pois chiches, de châtaignes, de quinoa, de sarrasin, d’épeautre, de seigle… Bonne nouvelle, ces farines sont géniales pour des pains en petits formats parce qu’ils demandent moins de cuisson (puisqu’ils sont moins volumineux qu’un pain standard). Cette ­cuisson raccourcie évite le travers premier de ces ­dernières, notamment celles d’épeautre, de seigle et de sarrasin, qui est de durcir la miche. Un exemple: si vous faites un pain grand format sur une farine d’épeautre sans la couper avec de la farine blanche type blé ou froment en grande quantité, vous vous retrouverez avec une brique à manger! Si vous faites un mini-pain tout épeautre, vous obtiendrez un sympathique pistolet croustillant. Les nutriments contenus dans ces farines étant bien plus importants (minéraux et vitamines B et E en tête), cela vaut la peine d’investir dans quelques farines qui vous plaisent.

Mini-pain et briochettes

Il est question de petits pains faciles, le ­premier qui vient à l’esprit est le sandwich mou. Mélangez 160 ml de lait, 10 g de sucre et 8 g de levure sèche avec une pincée de farine. Laissez reposer +/– 15 minutes. Pendant ce temps, mélangez 300 g de farine et 3 g de sel. Ajoutez le mélange au lait, la levure et pétrissez. Dès que la pâte est homogène, ajoutez 40 g de beurre mou et pétrissez de nouveau jusqu’à obtention d’une pâte bien lisse. Laissez reposer recouvert d’un tissu humide à température ambiante durant 1 h. Dégazez la pâte et coupez-la en petits pâtons de +/– 70 g (en fonction de vos envies). Posez-les, espacés, sur une ­plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Laissez de nouveau pousser sur la plaque 45 min en les couvrant d’un linge humide. Préchauffez le four à 200° et enfournez les sandwiches 12 min. Vous pouvez les congeler cuits et refroidis, et les sortir la veille d’un pique-nique d’école par exemple.

Très sympa aussi, avoir de quoi faire des petites briochettes permet un brunch de dimanche ou un tea time improvisé. La veille, fouettez au batteur élec­trique 250 g de farine pour pain brioché, 25 g de sucre, 8 g de levure fraîche émiettée et 2 œufs. Laissez reposer ce mélange 5 min pour que la levure commence son action. Ajoutez 1 c. à c. de sel et l’œuf (ou les deux œufs selon leur taille) supplémentaire. Pétrissez la pâte. Quand la pâte se détache aisément des parois lorsque vous la pétrissez, incorporez 200 g de beurre mou. Déposez le pâton dans un cul-de-poule fariné et laissez pousser 2 h dans un endroit chaud. Pétrissez à nouveau légèrement la pâte, ­filmez-la et réservez-la au réfrigérateur jusqu’au lendemain. La pâte est collante, c’est normal. La mettre une nuit au réfrigérateur va la rendre plus malléable.

Le lendemain, sortez la pâte du réfrigérateur, divisez le pâton en briochettes (si vous ajoutez du sucre perlé, c’est à cette étape-ci) et posez-les sur la plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Laissez pousser sous un linge propre pendant 1 h. Préchauffez le four à 210° (th. 7). Badigeonnez de lait au pinceau et enfournez 15 à 20 min. Congelez les briochettes cuites et refroidies et décongelez-les au réfrigérateur. Vous pouvez éventuellement les ­passer un peu au four si vous le souhaitez.

@ D.R.

Petits pains de blé et d’épeautre au fromage blanc et au muesli

Pour 16 à 18 petits pains 
500 g de farine de blé I 80 g de farine intégrale d’épeautre (T110) I 230 ml d’eau I 120 g de fromage blanc nature non light I 50 g de beurre fondu I 50 g de miel I 10 g de sel I 6 g de levure sèche I 80 g de muesli aux fruits secs

. Délayez la levure dans l’eau tiède en mélangeant à la cuiller. Dans un cul-de-poule, mélangez les farines, le beurre, le miel, le fromage blanc et l’eau avec levure. Pétrissez.
. Placez la pâte sur le plan de travail (non fariné, utilisez un tapis en silicone ou le plan nu, la pâte n’est pas collante) et pétrissez-la 10 min ou utilisez un robot de cuisine. Ajoutez le sel et pétrissez encore quelques instants. Incorporez le muesli et homogénéisez.
. Placez votre boule de pâte dans le cul-de-poule, recouvrez d’un linge et laissez pousser 1 h près d’une source de chaleur.
. Divisez alors la pâte en 16 à 18 pâtons en pesant chaque pâton pour qu’ils soient de taille similaire et cuisent uniformément. Boulez les pâtons et placez-les sur deux plaques de four recouvertes de sulfurisé.
. Laissez pousser encore 30 min. Préchauffez le four à 210° (th. 7). Enfournez la première plaque dans le bas du four et laissez cuire 10 min. Renouvelez l’opération avec la seconde fournée.

Sur le même sujet
Plus d'actualité