Rob, le bon petit plan d’Eric Boschman

Des oeufs et des champignons: quand les plus simples des ingrédients confinent au sublime, cela donne ceci...

Rob restaurant à Bruxelles
© DR

Il y a quelques jours, je me suis attablé vers 13 ­heures pour un morceau en vitesse. Pas d’envie particulière, j’ai juste faim. Ça tombe bien, je suis dans un magasin d’alimentation doté d’un restaurant. Ce magasin – Rob – a l’attrait de la vitrine Serneels pour n’importe quel enfant. J’évite de m’y rendre trop souvent tant les tentations sont grandes et ma faiblesse légendaire. Je m’attable donc face à la cuisine ouverte. C’est complet, comme ­presque chaque midi, le service est affable, efficace. Le contrôle du CST se fait en un claquement de doigts et me voilà face à la carte. Une omelette. Aux truffes. Pour 14 €.

Une omelette, c’est une préparation archi-simple et si compliquée à la fois. Jadis, lorsqu’il fallait engager des cuisiniers, la préparation d’une omelette était la seule épreuve à passer et elle disait tout. Cette omelette est arrivée, elle était parfaite. Moelleuse, cuite de la même manière partout, roulée au coup de poignet. Un cas d’école. Les œufs avaient séjourné à côté d’une truffe quelques jours afin d’être parfumés subtilement. Nous sommes au début de la saison de la truffe, elle n’est pas encore très parfumée, il faut donc jouer avec les moyens traditionnels pour que l’omelette “goûte” à cœur. Accompagné d’une coupe de champagne, le lunch était parfait.

ROB, LE RESTAURANT, boulevard de la Woluwe 28, 1150 Bruxelles. Ouvert uniquement à midi. 02/771.20.60. www.rob-brussels.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité