Le Food Market de Tour & Taxis se dévoile et annonce sa date d’ouverture

La halle gourmande alliera prix raisonnables et présence de grands chefs dans un décor prestigieux. 

Le Food Market de Tour & Taxis se dévoile et annonce sa date d’ouverture
La Gare Maritime de Tour & Taxis, à Bruxelles, le 26 mai 2020 @BelgaImage

La conversion de la Gare Maritime de Tour & Taxis en un immense Food Market est désormais proche. Annoncée en fanfare l’été dernier pour l’automne 2021, le compte Instagram de l’événement vient désormais de révéler la date de son inauguration. Il s’agira donc du 26 novembre prochain. En parallèle, on en sait désormais plus sur les chefs qui seront présents et sur la monture de ce concept inédit.

Plusieurs noms déjà connus

La halle gourmande rassemblera au total une dizaine d’adresses de street food et pas moins de huit chefs étoilés. Parmi ceux-ci, il y aura notamment les deux anciens candidats de Top Chef Mallory Gabsi et Adrien Cachot, qui ont déjà collaboré au sein de leur projet de restaurant «140 degrés» à Bruxelles. Ici, ils tiendront une friterie chic dénommée «140!». Autre nom prestigieux, celui de Xavier Pellicer, chef à Barcelone, qui centrera sa cuisine sur les légumes avec «XGreen». Une quatrième personnalité est déjà connue, Giovanni Bruno, qui réinventera à «Cereal Killer» les plats de la haute cuisine italienne à l’instar de ce qu’il fait dans son restaurant bruxellois Senzanome.

Les autres noms seront révélés au compte-gouttes sur la page Instagram du Food Market, avec des indices préalables à chaque nouveau nom. Les dernières publications en date permettent déjà de savoir que le prochain restaurant dévoilé adoptera une cuisine typiquement belge avec surtout des moules mais aussi du poulet, des crevettes et des burgers. Le nom de l’adresse, «Bart», tendrait à montrer qu’elle serait tenue par Bart De Pooter, chef à la tête du restaurant doublement étoilé Pastorale au sud d’Anvers, qui a déjà annoncé de son côté qu’il serait de la partie.

Le food market sera exploité sous la direction d’AB InBev et se prévaut d’être «le premier du genre en Belgique». «Le bar central et les restaurants feront, pour la majorité, leurs achats localement. Nous entamons aussi des collaborations avec des start-ups alimentaires et des fermes de la région», a expliqué à Belga Pieter Anciaux, directeur Horeca chez AB InBev Belgique. La Gare Maritime, construite en 1907 et restaurée à partir de 2016, devrait créer pour l’occasion une cinquantaine d’emplois.

Sur le même sujet
Plus d'actualité