Nouvel an : pourquoi ne tient-on pas ses bonnes résolutions?

Chaque nouvelle année, c’est la même rengaine : vous ne tenez pas vos bonnes résolutions. Mais pourquoi donc ?

Un carnet de bonnes résolutions © Pexels

Faire plus de sport, arrêter de fumer, diminuer sa consommation d’alcool… Janvier est le mois des promesses qui ne sont pas toujours tenues. Mais pourquoi est-ce si difficile de tenir de bonnes résolutions ?

La première raison tient au fait que notre comportement est plus déterminé par le court terme que par le long terme. Nous sommes davantage motivés par les choses qui nous paraissent urgentes, plutôt que celles qui sont réellement importantes. « Il y a aussi le fait que souvent ces bonnes résolutions exigent beaucoup de sacrifices à très court terme alors que les bénéfices s’avèrent généralement plus lointains. Si on prend les exemples de la cigarette, du régime ou du sport, cela demande des sacrifices immédiats alors que le bénéfice d’être en meilleure santé ne se verra que bien plus tard », explique le Centre de recherche en psychologie sociale et interculturelle à La Libre.

Contraintes

Ensuite, le taux d’échec de nos bonnes résolutions peut s’expliquer par le fait que celles-ci sont bien souvent trop ambitieuses. Mieux vaut donc privilégiez les petits objectifs précis et réalistes plutôt que l’inverse : « Se dire, par exemple, je vais commencer par marcher trois fois par semaine pendant 10 minutes est une résolution qui a davantage de chances d’être tenue que se promettre d’emblée de faire deux heures de sport par jour », continue le centre de recherche.

A lire aussi : Comment soigner sa gueule de bois un lendemain de fête ?

Une autre raison qui fait que nous ne tenons généralement pas nos bonnes résolutions est qu’elles sont trop souvent liées à des contraintes plutôt qu’à des plaisirs : « On ne les fait pas nécessairement pour se faire du bien mais parce que l’on pense qu’on devrait les faire ». Cette année, pourquoi ne pas choisir des résolutions « positives » qui augmentent les chances de réussite ? « Les choses que l’on fait pour les autres ou la nature, par exemple, ont un meilleur impact pour notre bien-être que celles que l’on ferait uniquement pour soi. Par exemple, une bonne résolution liée à une action sociale ou à l’écologie donne plus de satisfaction que celles qui sont tournées vers nous-mêmes », ajoute Ilios Kotsou, du centre de recherche, interrogé par La Libre.

Des objectifs réalisables

Cette année, si vous souhaitez tenir vos bonnes résolutions, fixez-vous des objectifs réalisables et donnez-vous les moyens de les atteindre. Il peut aussi être utile de définir des étapes intermédiaires et de trouver des personnes qui peuvent vous soutenir et vous encourager dans la réalisation de ces objectifs.

Soyez aussi flexible ! Il est normal de rencontrer des obstacles lorsque l’on souhaite changer un comportement ou quelque chose dans sa vie. Modifiez votre plan d’action ou fixez-vous de nouveaux objectifs plus réalisables lorsque les difficultés rencontrées sont trop difficiles à surmonter. L’important est de ne pas abandonner… et de continuer à essayer !

A lire aussi : Les bonnes résolutions illustrées dans un graphique

Sur le même sujet
Plus d'actualité