Pourquoi on perd l’appétit lorsqu’il fait chaud

Certains l'ont bien remarqué depuis plusieurs jours: on a moins faim lorsqu'il faut chaud. Mais comment l'expliquer?

nourriture
© Unsplash

Le soleil fait du bien au moral. Mais lorsque le mercure grimpe à des températures (trop) élevées, la chaleur peut aussi avoir des effets négatifs sur le corps: maux de tête, fatigue, jambes gonflées… En été, notre soif a tendance à augmenter, alors que notre appétit va, lui, diminuer. Mais au fond, pourquoi?

Un signal

Pour expliquer ce phénomène, il faut tenir compte d’un facteur essentiel: la digestion. Ce processus demande au corps de l’énergie, ce qui produit de la chaleur. Plus le repas sera calorique et difficile à digérer, plus l’effort à fournir sera important. Or, en cas de fortes températures, sans même prendre en compte la digestion, notre corps lutte déjà pour se rafraîchir.

"Le fait d’avoir moins faim est donc un signal de notre corps qui nous demande d’éviter le risque de surchauffe", explique l’expert scientifique de Het Laatste Nieeuws Martijn Peters.

Si notre corps réclame moins de nourriture l’été, doit-on tout de même se forcer à manger sans appétit? Pour la diététicienne Sanne Mouha, interrogée également par le journal flamand, la réponse est non. "Même pendant une vague de chaleur, votre corps continuera à assurer ses fonctions de base et indiquera clairement quand vous aurez besoin de manger. Votre corps le fera simplement moins vite qu’en hiver."

Quels aliments sont dès lors à privilégier?

Les experts recommandent de manger des aliments tièdes. "Les plats froids vont vous rafraîchir dans un premier temps, mais ensuite, votre corps devra fournir un effort supplémentaire pour retrouver sa température corporelle de base. Cela va encore plus vous fatiguer", souligne Sanne Mouha. En plus de s’hydrater suffisamment, les fruits et les légumes sont également indispensables en période de canicule.

Sur le même sujet
Plus d'actualité