Chrysanthèmes, pensées, bruyères: quelles fleurs pour fleurir les tombes ?

La Toussaint approche à grand pas. S’il est de coutume de fleurir nos cimetières, pour honorer nos défunts, avec quelles fleurs pouvons-nous le faire ? Et quelle sont leurs significations ?

Fleurs cimetières
Dans nos cimetières, les chrysanthèmes font la part belle aux autres fleurs © Belga Image

Chaque année, aux alentours du 2 novembre, nos cimetières se parent de toutes leurs couleurs. Attention délicate pour honorer ceux partis trop tôt, fleurir les tombes fait partie intégrante de la fête de la Toussaint.  Entre chrysanthème, cyclamen et bruyères, le choix est large mais quelles sont les significations cachées de ces dernières ?

Le chrysanthème, roi de nos cimetières

Elle inonde les allées pavées des cimetières, avec ses pompons colorés et ses nuances allant du mordoré au violet, le chrysanthème est incontestablement la star de nos cimetières. A l’origine uniquement jaune, ce qui lui donne son nom " fleur d’or " (du grec ancien Krusos " or " et anthemon " fleur ").

Ce n’est qu’après la première guerre mondiale que le chrysanthème est privilégié pour la Toussaint. En effet, à l’époque, Georges Clémenceau appelle les Français à fleurir les tombes des soldats tombés au front pendant la Grande Guerre. Et si les chrysanthèmes sont d’abord associés à l’armistice, ils s’imposent comme LA fleur de la Toussaint, devenant un véritable emblème de la célébration.

Cependant, si le chrysanthème est associé aux cimetières dans nos contrées, en Asie c’est tout à fait l’inverse. En effet, la fleur d’or au Japon symbolise l’immortalité. Elle est également l’emblème de la Chine, où sa symbolique est très positive ! Et puis, en Australie, c’est la fleur que tout le monde offre lors de la fête des mères !

Le Cyclamen, pour la sincérité des sentiments

Seconde plante très souvent conseillée pour fleurir les tombes, le cyclamen est une jolie fleur aux fleurs délicates aux teintes rosées. Cependant, ne vous fiez pas à son apparente fragilité, le cyclamen est une plante rustique qui résiste sans soucis aux vagues de froid, au vent et à la pluie.

De plus, le cyclamen symbolise la sincérité des sentiments. Fleur de saison, elle fleurit de novembre à mars, de quoi égayer les longs mois d’hiver.

La Bruyère, pour la puissance de l’amour

Autre fleur emblématique de la Toussaint et décorant bon nombre de nos cimetières, la bruyère revient fréquemment. Très robuste, résistant extrêmement bien au gel et avec un fleurissement prolongé, c’est une plante de choix pour honorer les disparus.

Enfin, la bruyère, quant à elle, est lourde de symbole et fait référence à la puissance de l’amour que l’on peut porter à une personne.

Sur le même sujet
Plus d'actualité