Sur la route des vacances, où iront les Belges cet été ?

Alors que nous renouons à un été presque sans restriction sanitaire, après deux ans de pandémie mondiale, on s’interroge. Où iront les Belges cet été?

Route des vacances
Bouchons sur l’autoroute du Soleil © Belga Image

Car la saison estivale a bel et bien démarré. En ce premier lundi de vacances, les juillettistes ont pris la route des vacances et entendent bien profiter d’un peu de repos. Mais où vont-ils ? Si on vous parlait des destinations les plus en vogue selon Google Flight juste ici, un récent rapport de l’ABTO (Association of Belgian Traveler Organisers) révèle les dernières tendances en la matière.

Selon les chiffres récoltés par l’ABTO, les Belges ont presque autant l’intention de partir en vacances qu’avant le Covid. 77% d’entre eux affirment, en effet, avoir l’intention de partir dans les 12 mois. Avant le Covid, cette proportion était de 80%.

La France en tête de classement

Et c’est fidèle à son habitude que la France se trouve en haut du classement. 18% des voyageurs sondés ont prévu de passer leurs vacances en France. La seconde marche du podium est occupée par notre plat pays. En effet, 11% des Belges passeront leurs vacances au bercail. En troisième position, on retrouve l’Espagne (10%), l’Italie (7%) et enfin l’Allemagne (5%).

Il s’agit ici de destinations où le Belge se rendra en voiture, qui reste selon Touring, le moyen de transport le plus prisé pour près de sept Belges sur 10. Pour ceux qui choisissent l’avion, le classement est quelque peu différent. 16% des voyageurs interrogés iront en Espagne, 14% en Grèce, 9% en Égypte et 7% se rendront en Turquie.

La Wallonie, une destination de plus en plus incontournable

Outre la classique Côte Belge qui continue d’attirer son lot de touristes le long de sa digue, d’autres recoins de Belgique sont de plus en plus visités. Et c’est le cas de la Wallonie qui tire son épingle du jeu. En 2020 et 2021, années marquées par le COVID, les gîtes et chambres d’hôtes wallons avaient particulièrement bien fonctionné. Et cet été, les gîtes wallons semblent aborder l’été avec optimisme. " On arrive à taux d’occupation actuellement de 60% pour les gîtes et de 40% pour les chambres d’hôtes. Les gîtes de grande capacité, par contre, sont beaucoup plus remplis. On est à un taux d’occupations de près de 80% ", a expliqué à la RTBF Khevyn Torres, porte-parole des Gîtes de Wallonie.

Le niveau des réservations se rapprocherait de celui de la période avant Covid. " Le taux de remplissage risque d’augmenter d’ici la fin du mois de juin, mais les perspectives sont relativement bonnes […] On sera sans doute en 2022 sur les mêmes chiffres que 2019 ", a conclut Khevyn Torres, confiant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité