Heritage Days: l’anglais, ça fait genre…

Do you know Pascal Smet, the Brussels Secretary of State for Town Planning and Heritage?

Pascal Smet. - BELGA

Depuis trente ans, on allait gaiement aux “Journées du Patrimoine” découvrir nos trésors méconnus ou inaccessibles. Les Flamands, eux, se rendaient à l’“Open Monumentendag”. Donc tout allait bien. Et puis un jour, un gars s’est levé le matin, et il a trouvé que “Journées du Patrimoine”, à cause de la racine latine “pater” qui évoque le seul père, ça faisait trop “genré”. L’horreur, quoi. Comme le garçon est secrétaire d’État bruxellois en charge de l’Urbanisme et du Patrimoine, Pascal Smet (c’est lui) décida donc qu’il fallait changer cet intitulé affreusement sexiste pour lui donner “une nouvelle dynamique inclusive”. Rebaptiser ça “Journées du Patrimoine, du Matrimoine et du LGBTQIA+moine”, ça n’allait pas le faire. Mais Pascal avait son truc, toujours le même: l’anglicisation. Ces 18-19 septembre à Bruxelles auront donc lieu les “Heritage Days”. C’est très moche. Et pour nous francophones, ça sent davantage l’argent de bobonne que la beauté de notre patrimoine (si!). Le gaillard l’a un peu cherché: il s’est pris de front les défenseurs du français dans la capitale de l’Europe, où cette “anglomanie” d’à peu près tout devient obsessionnelle. Alors que, depuis le Brexit, l’anglais est devenu une “petite” langue de l’Union européenne, loin derrière l’allemand, le français, l’espagnol ou l’italien. Comme il est Bruxellois néerlandophone, on soupçonne évidemment le Smet de zigouiller du français dès qu’il le peut, ceci dans une ville toujours très, très majoritairement francophone. Et que dire de cette chasse aux références patriarcales, qui tourne au grotesque. Perso, dans une Région bruxelloise qui a quelques autres chats à fouetter, qu’un ministre bruxellois considère que changer le nom d’un événement très bien identifié est une absolue priorité me laisse ahuri. Donc pour tout ça, après avoir participé les 11-12 septembre aux toujours “Journées du Patrimoine” en Wallonie (thème: “Femmes et Patrimoine”), j’irai le week-end suivant à Bruxelles juste pour pouvoir demander: c’est bien ici les “Journées du Patrimoine”? Et la thématique bruxelloise de cette édition 2021 qui met à l’honneur les espaces publics, c’est “Points de rencontre”, c’est ça? Et pas “Meeting Points”…

Plus d'actualité