12 restaurants pour (re)découvrir Bruxelles

Restos, bistrots, food truck, bars à vins… La capitale revit. La période sombre dont elle sort n’a pas empêché la confirmation et l’éclosion de nouvelles tables savoureuses.

- Nenu

Monella

Pizza fritta, bomba fritta, schiacciata… et tout n’est pas dit! Comment définir cet endroit qui décoiffe? Ze new place to be pour manger de la street food italienne tout simplement. C’est somptueusement bon, cela vaut un voyage immobile en Italie, ça donne des envies de naturalisation. C’est joyeux, bruyant, un rien foutraque. À découvrir, les vins proposés qui sont au niveau de la cuisine – insolents et souriants. Avant de partir, en rentrant ou si vous ne partez pas, une belle occasion de vous mettre un p’tit coin d’Italie sur les papilles.

Chaussée d’Ixelles 347, 1050 Bruxelles. 02/633.43.03. www.monella.be

L’Egypto food truck

Isabelle Arpin est une balle magique qui ne cesse de se réinventer. Cette chef qu’on ne peut s’empêcher d’aimer a monté, pendant le dernier confinement, un food truck. Oui, mais… Ce n’est pas juste un camion où on cuisine et propose un machin à mâchouiller dans la rue. Tout comme moi, vous ignoriez qu’Isabelle a des origines égyptiennes. Pour rendre hommage à ses racines, elle propose une cuisine aux sonorités des rives du Nil. Ne cherchez pas de présentations pyramidales ou du ragoût de sphinx, son talent va bien plus loin que mes poncifs éculés. Ajoutez aux saveurs des baladis (sandwiches traditionnels), le sourire et l’énergie sans faille de cette femme hors du commun et vous n’aurez aucune excuse pour ne pas y courir dans les vingt-quatre heures.

Quai aux Briques, 1000 Bruxelles. Du jeudi au dimanche, de 11h30 à 21h30. www.origineisabellearpin.com

Bagheera

Une éclatante démonstration de vivacité créative. La carte est loin d’être révolutionnaire, elle est de son temps avec le sempiternel ceviche, tapas, jamon iberico, etc. Mais les préparations sont de belle facture et joyeusement présentées. Niché dans le bois de la Cambre, cet endroit à la déco luxuriante évolue entre jungle et Art déco. Le soir, l’atmosphère aux lumières tamisées inspire aux voyages intérieurs… Ajoutez-y des percussionnistes, des magiciens, des bar tenders affûtés, et vous avez le nouvel espace de la hype bruxelloise.

Chaussée de Waterloo 782, 1180 Bruxelles. www.bagheerarestaurant.com

Ötap

Des produits utra-sélectionnés en fonction des saisons, des préparations à la limite de l’avant-garde et une ambiance cool ont fait de ce restaurant le lieu d’expériences culinaires assez divines. Le menu change tout le temps, les portions sont à partager – ce qui permet de multiplier les plats et de faire des découvertes étonnantes. Une cuisine délicate et inventive orchestrée par Paul-Antoine Bertin, petit génie de la concept-food.

Place Albert Leemans 10, 1050 Bruxelles. www.otaprestaurant.com

Nénu

Le dernier resto vietnamien dont on parle… Le Nénu propose des classiques de la cuisine asiatique revus et corrigés, ce qui donne à l’expérience de la table une petite dimension aventureuse pas désagréable. La salade de poulpe est à tomber, le banh cuon – crêpe de riz vapeur farcie au porc haché – est très séduisant, et les nems sont de haut niveau.

Rue Dejoncker 21, 1060 Bruxelles. www.nenu.be

Ma jolie

Des banquettes moelleuses au confort élégant le long de ces murs vêtus d’un superbe papier fleuri. J’adore la déco à base de vieilles horloges arrêtées. J’aime la carte des vins joliment ciselée, avec quelques pépites tarifées très raisonnablement. La carte des mets ne cherche pas l’invention tarasiboumesque, elle joue plutôt l’attendu un rien girly – simple et de bon goût. C’est bien exécuté et travaillé en finesse. On peut aimer la terrasse, mais les voitures et les trams, ça fait trop de bruit, alors je préfère l’intérieur.

Chaussée de Charleroi 177, 1060 Bruxelles. 02/319.74.27. www.majolie.brussels

Fernand Obb

Cette petite cantine branchée du centre de Saint-Gilles est connue pour avoir remporté deux fois le concours de la meilleure croquette de crevettes de Bruxelles! Et vous savez quoi? Cette double palme est méritée. Outre son petit chef-d’œuvre de croquette de crevettes, Fernand Obb propose une carte de delicatessen vraiment originale et vraiment savoureuse. Tout est fait derrière le comptoir d’où sortent d’autres musts de la maison comme la gaufre frite, le cervelas chaud, le burger de poulet pané, le pastrami ou le burger de boudin. Entre autres…

Rue de Tamines 27, 1060 Bruxelles. 02/771.91.08. www.fernand-obb.be

Rambo

Pendant le confinement, on faisait la queue pour le service takeaway… Maintenant que les restos sont à nouveau ouverts, tentez l’aventure de cette cantine street qui ne jure que par la culture du hamburger et, surtout, par un esprit très à cheval sur la qualité de la viande. Ici, le hamburger est préparé au comptoir et les frites sont glorieuses. Et comme ils ont tout prévu, on trouve aussi des hamburgers végés.

Rue Washington 7, 1050 Bruxelles. www.facebook.com/RamboSnackamericain

Achille

Ouvert en septembre 2020, face à la maison communale de Schaerbeek, Achille est un de ces bars à vins bien dans l’époque qui revendique des vins “vivants” et une cuisine “brute”. N’ayez pas peur, tout va bien… C’est surtout sympa, convivial, et pas du tout pédant. Ici, on n’est pas sectaire, on ne donne pas de grandes leçons, juste du plaisir à partager. Achille, c’est aussi un bar, un lieu où on vient boire des coups et saisir la vie du quartier. Un petit goût de bonheur en résumé.

Place Colignon 14, 1030 Bruxelles. achille@biensoifbienfaim.be

Zotte Mouche

Au sortir de la galerie de la Reine, côté rue de l’Écuyer, Zotte Mouche joue à fond la carte postale sépia, limite image d’Épinal. On pourrait croire que l’endroit est là depuis toujours. Certes, il y a un DJ, mais il se nomme Has Been: j’adore! Au niveau produit, ici on met à l’honneur une brasserie belge différente chaque mois. On joue le local cohérent y compris pour la carte des mets. L’idée du BIP – ballekes in pistoleï – est croquignolesque, donner un nom hyper-contemporain à un truc au moins centenaire, c’est malin. Pour jouer au touriste dans la ville, pour retrouver un esprit local, pour sortir du circuit des endroits hype et vins nature, voilà la bonne adresse.

Rue de l’Écuyer 47, 1000 Bruxelles. 02/648.64.12. www.zottemouche.be

Yababa

Tenter de faire la synthèse des cuisines de l’arc méditerranéen est une gageure – franchement, ici elle me semble réussie. Peur de rien, les gars… Ils mixent les parfums, réinventent les classiques orientaux avec une touche originale, et c’est parfaitement réussi. Le pain pita ne sera plus jamais le même une fois que vous aurez dégusté le leur, les mezze sont à mourir… Tout est fait maison et minute, même les sauces. La transmission père-fils, c’est le partage des cultures et des goûts car la cuisine est une culture, ne l’oublions jamais, même pour un fast-street-food. Quand vous vous mettez aux fourneaux, terminez toujours vos plats, comme ici, avec une pincée d’amour, vous verrez, c’est meilleur…

Chaussée d’Ixelles 25, 1050 Bruxelles. 02/897.74.33. www.yababa.be

Hector Chicken

Et si je vous disais que le roi du poulet a fait peau neuve? Cela fait plus de 25 ans que l’enseigne aux sept restaurants a vu le jour, mais depuis que Raphael est venu aux côtés de son fondateur de père, la mue est en route. Le poulet est issu de filières locales, tenant compte du bien-être animal. On est en plein dans une belgitude belgicaine de bon aloi, le volatile est frit ou rôti, présenté dans des univers colorés, histoire d’ajouter à l’expérience. C’est bon, plus qu’honnête au niveau tarif et familial. Pas conceptuel, juste essentiel. Que demander de plus pour être heureux?

Toutes les adresses sur www.hector.be.

Plus d'actualité