Protéger sa maison

Le smartphone est définitivement au centre de la maison 2.0. Aux lampes et aux thermostats connectés, s’ajoutent désormais des systèmes de sécurité faciles à mettre en place.

capture

Àla différence des alarmes traditionnelles, qui nécessitent une installation par un professionnel et doivent être déclarées à la police, les systèmes de sécurité connectés privilégient une installation simple (et généralement sans fil) et s’adaptent à vos besoins. Il existe plusieurs façons de protéger sa maison et presque autant de produits disponibles sur le marché, certains plus utiles que d’autres. C’est donc au consommateur d’assembler l’arsenal d’appareils qu’il juge indispensables pour sa sécurité. Entre les caméras, les serrures ou les sonnettes connectées, on vous aide à y voir plus clair. Votre smartphone sera le lien entre tous vos appareils connectés. C’est pourquoi il est conseillé de privilégier une installation compatible avec votre système d’opération. Si la plupart des produits fonctionnent à la fois sur iOS et Android, d’autres s’intégreront mieux à votre écosystème de préférence. Si vous êtes un fervent utilisateur des produits d’Apple, dirigez-vous de préférence vers des appareils compatibles avec Apple HomeKit (chaque compatibilité est indiquée sur l’emballage par un petit symbole). Une fois ajoutés dans l’application “Maison”, préinstallée sur chaque iPhone, iPad, Apple Watch ou ordinateur Mac, les appareils seront alors rendus accessibles sur tous les supports et s’intégreront parfaitement avec Siri. Si vous préférez Android, optez pour des produits compatibles avec le Google Assistant, ou avec Alexa, l’assistant d’Amazon. Ce qui vous permettra de contrôler vocalement vos appareils.

Les caméras

Avant de foncer sur la première caméra de sécurité venue, il est important de déterminer quel sera son rôle au sein de votre habitation. Il existe en effet des caméras d’intérieur et des caméras d’extérieur (qui seront peu utiles en appartement). Chacune ayant un rôle bien différent à jouer. Ensuite, à vous de déterminer si l’installation se fera avec ou sans fil. Si la taille de votre jardin est importante, mieux vaut se tourner vers des caméras wi-fi, équipées de batteries rechargeables. En intérieur, les fils posent moins de problèmes, cela dépend donc de la qualité de votre connexion Internet. Le troisième critère concerne la qualité de l’image. Plusieurs modèles offrent de nos jours une qualité 4K, utile pour pouvoir zoomer dans l’image à la manière de la série Les Experts. Ainsi qu’un mode infrarouge pour distinguer de nuit les éventuels intrus (avec une option d’éclairage pour tenter de les dissuader). Les exemples donnés par les constructeurs n’étant pas souvent représentatifs des capacités réelles de la caméra, mieux vaut se tourner vers YouTube, qui regorge de tests démontrant les véritables qualités de chaque capteur vidéo. L’occasion également de découvrir la qualité des micros. Enfin, le dernier point concerne les formules d’abonnements. En effet, plusieurs constructeurs bloquent certaines fonctionnalités, comme le zoom, la reconnaissance faciale ou le stockage des enregistrements, derrière un abonnement payant. Si Apple tente de mettre fin à cette pratique, avec son option “HomeKit Secure Video”, la majorité des caméras actuellement sur le marché proposent un abonnement plus ou moins intéressant. Vérifiez donc que l’option dont vous avez absolument besoin ne soit pas payante.

Notre selection

Les caméras
En intérieur, la Nest Cam IQ (349 euros par caméra) fait partie du haut du panier. La caméra de Google offre une excellente qualité d’image. On regrette simplement l’abonnement Nest Aware au prix élevé (30 euros par mois ou 300 euros par an pour l’option la plus complète). À l’extérieur, difficile de faire mieux qu’Arlo. Le constructeur propose plusieurs modèles sans fil, dont la Arlo Pro 3 (qualité 2K) et la Arlo Ultra (qualité 4K). Comptez entre 1.000 et 1.500 euros pour quatre caméras, selon le modèle.

Les serrures
Une serrure connectée est un système qui, une fois installé sur votre serrure intérieure, vous permet d’ouvrir et de fermer automatiquement votre porte d’entrée sans clé physique et sans devoir remplacer la serrure existante. Pour déverrouiller ou verrouiller votre porte, vous utilisez votre smartphone, et selon les modèles, un digicode, voire une petite clé Bluetooth. Les modèles faciles à installer et compatibles avec les cylindres de serrure européens étant plutôt rares, un seul constructeur parvient à allier qualité, prix et fonctionnalités. Si d’autres modèles devaient arriver dans le courant de l’année, la Nuki Smart Lock reste actuellement la serrure connectée de référence en Europe. Présentée sous la forme d’un petit boîtier motorisé, que l’on vient visser ou coller au-dessus de la serrure existante, la Nuki Smart Lock se charge de tourner la clé (qui reste en permanence sur la porte) à votre place. Vérifiez donc qu’en cas de panne, votre serrure “à l’ancienne” puisse être déverrouillée de l’extérieur si une clé est présente à l’intérieur. Nuki propose plusieurs kits avantageux, mais comptez 229 euros pour la serrure seule.

Les sonnettes
Elles sont très pratiques si votre porte d’entrée ne donne pas directement sur la rue. Les sonnettes connectées vous permettent de contrôler toute l’activité qui a lieu devant votre habitation, et de discuter brièvement avec vos visiteurs. Comme pour les caméras, il existe deux types de sonnettes: les sonnettes sans fil, qui enverront toutes les notifications sur votre smartphone. Et les sonnettes filaires, qui se relient à un carillon préexistant. Ici aussi, le choix se fait en fonction de la qualité de l’image, du champ de vision, du son et des éventuelles formules d’abonnement. La Nest Hello de Google (279 euros), la Arlo Video Doorbell (150 euros) ou la gamme Ring d’Amazon (entre 99 et 279 euros selon le modèle) proposent toutes les trois différentes options susceptibles de vous séduire.

Sur le même sujet
Plus d'actualité