Votre smartphone vous veut (aussi) du bien

Pendant cette période de confinement, l’addiction aux écrans n’a pas que des aspects négatifs. Pour certains développeurs, c’est entre autres l’occasion de faire découvrir les bienfaits de la méditation.

capture

Appels, SMS, e-mails, WhatsApp, Messenger, Viber, Snapchat, YouTube, Facebook ou Instagram. Avec autant d’applications et de passetemps disponibles au bout des doigts, votre smartphone est sans aucun doute le champion de la distraction et peut faire de vous le roi de la procrastination. Ou quand la moindre session de surf rapide sur un réseau social se transforme d’un claquement de doigts en 30 minutes de perdues. Sauf que depuis peu, les constructeurs prennent conscience que ces appareils aux possibilités infinies peuvent avoir des conséquences négatives au quotidien, notamment sur la concentration et la tranquillité d’esprit. C’est pourquoi les dernières mises à jour en date des systèmes d’opérations d’Apple et de Google (respectivement iOS 12 et Android Pie 9.0) proposent quelques solutions très utiles. Chez Google, on appelle ça le “Digital Wellbeing”, ou le bien-être numérique. Soit une série de statistiques qui permettent de prendre conscience du temps passé sur votre smartphone. Apple propose la même chose sur ses iPhone dans le menu “Temps d’écran”, situé dans les réglages. Dans les deux cas, vous y trouverez des données précises sur l’utilisation de votre smartphone, comme le nombre de minutes passées sur chaque application, le nombre d’activations, ou encore le nombre de notifications reçues en une journée. C’est le point de départ idéal pour identifier tout éventuel problème d’addiction et tenter de le combattre.

Vous perdez trop de temps sur une application? Pourquoi ne pas fixer une limite d’utilisation, qui se chargera de bloquer l’application à votre place? Il vous suffit de définir une durée quotidienne et une fois la limite atteinte, vous ne pourrez accéder à l’application qu’en introduisant un code secret. Vous recevez beaucoup de notifications le soir? Programmez le mode “Ne pas déranger” afin de bloquer automatiquement toute notification dès le début de la soirée. Vous souhaitez vous déconnecter complètement après votre journée de travail? L’option “Temps d’arrêt” est là pour vous aider, et ne laissera passer que les appels téléphoniques.

Défis quotidiens

Ces limites se révéleront suffisantes pour les moins accros. Mais pour tous ceux qui ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin, il existe plusieurs applications qui permettent de réapprendre à respirer, faire le vide et méditer. Car quitte à trop utiliser son smartphone, autant se faire du bien. L’application Moment, disponible sur Android et iOS, va plus loin et propose des sessions de coaching pour apprendre à ne pas se jeter sur son
smartphone à la moindre occasion. À travers des défis à réaliser quotidiennement sur une période de 14 jours, vous apprendrez petit à petit à ne plus dormir près de votre téléphone, à réduire le nombre d’applications installées ou à ne pas l’utiliser pendant plus de 30 minutes. Pour 8,49 euros par mois, quand même.

Initiations à la méditation

Les bienfaits de la méditation ne sont plus à prouver, mais pour les débutants, il est parfois difficile de se lancer. Même lors de sessions courtes, l’esprit divague, certaines parties du corps se mettent soudainement à démanger et l’endormissement n’est jamais loin. Quant aux cours collectifs, cela demande une motivation ou du temps libre que beaucoup n’ont pas. Alors pourquoi ne pas tenter l’expérience à domicile, avec votre smartphone? Après tout, les App Store regorgent d’applications offrant une initiation à la méditation, où des coachs vous guident pas à pas lors de leçons conçues à la fois pour les débutants et les plus expérimentés. Nous avons retenu quatre applications, qui vous permettront de découvrir la méditation à votre rythme, avec des sessions allant de 3 minutes à 2 heures.

Petit BamBou
Derrière ce nom et cette icône qui peuvent laisser à désirer se cache une application très complète et étonnamment sobre. Après un programme d’initiation en 8 leçons, vous aurez le choix entre des séances guidées réparties en différents domaines (santé, sophrologie, inspiration, corps), ciblant le stress, les émotions, la créativité ou encore le sommeil. Chaque leçon est préparée par des spécialistes et la grande variété de voix permet de trouver la session idéale pour bien débuter. L’application propose également une session d’urgence de 3 minutes, baptisée “Crise de calme”, ainsi qu’un mode libre pouvant aller jusqu’à 80 minutes. Enfin, 17 histoires animées se chargent d’expliquer les  principes de base de la méditation. iOS et Android – Initiation gratuite – Abonnement: 41,99 €/6 mois.

Pause
Les applications de méditation en français sont rares, c’est pourquoi nous mentionnons Pause. Certains ne trouveront pas leur bonheur avec Petit BamBou et Pause peut alors être l’alternative principale dans la langue de Molière. L’application est moins complète que sa concurrente, mais vous y retrouverez malgré tout des sessions dédiées aux mau-vaises habitudes, au stress ou aidant à stopper la cigarette. Au-delà des graphismes moins travaillés (certes peu importants quand on médite les yeux fermés), le véritable point faible de Pause est la voix de la guide, à mi-chemin entre le robot et la parodie de gourou de secte. Au-delà de ces quelques défauts, Pause propose également des séances pour aider à s’endormir, ainsi que des musiques d’ambiance pour faciliter la concentration et la relaxation. iOS et Android – Session de découverte gratuite – Abonnement: 13,99 €/mois ou 39,99 €/6 mois.

Headspace
L’application phare qui a popularisé la méditation sur smartphone. Créé par Andy Puddicombe, ancien moine bouddhiste, Headspace est l’application la plus complète, la mieux pensée et, à juste titre, la plus recommandée. Seul point faible, elle n’est disponible qu’en anglais. Malgré tout, elle reste très abordable, grâce à son aspect didactique et au phrasé de Puddicombe, calme et précis, qui vous guide dans chacune des sessions. Headspace propose de nombreuses leçons, pour gérer le stress et l’anxiété, pour s’endormir facilement et se réveiller sans problèmes, pour gagner en concentration au travail, pour faire du sport ou même pour apprendre à gérer ses émotions lors de moments difficiles, comme un deuil ou la maladie d’un proche. L’application offre également une introduction à la méditation en plusieurs étapes (soit 30 leçons), des exercices quotidiens, des leçons “de secours” pour les moments les plus tendus, ainsi que des aides à l’endormissement et des vidéos joliment animées, qui expliquent toutes les techniques propres à la méditation. iOS et Android – Cours basique gratuit – 12,99 €/mois ou 94,99 €/an.

Calm
C’est l’autre tout gros succès de la méditation sur smartphone. Et c’est malheureusement une fois encore disponible uniquement en anglais. Calm offre une large variété de sessions (7 jours pour mieux s’endormir, 7 jours pour combattre le stress, 7 jours de bonheur), ainsi que des sons d’ambiances facilitant la concentration. Mais la force de Calm, ce sont les nombreuses histoires pour s’endormir, certaines étant racontées par
des célébrités telles que Matthew McConaughey, Bob Ross ou l’Anglais Stephen Fry. Visuellement, Calm est moins léché que Headspace, mais l’aspect plus complet et la diversité des options devraient séduire certains utilisateurs à la recherche d’une application multitâche et moins onéreuse. iOS et Android – Abonnement de 7 jours gratuits – 49,99 €/an.

Pour les plus pressés

Méditer sans avoir le temps est également possible, grâce à deux applications atypiques. La première s’appelle Sway, la seconde s’appelle Pause (mais aucun rapport avec l’application citée plus haut). Avec ses six niveaux, Sway, application gratuite et exclusive à l’iPhone, permet de s’offrir un court moment de concentration, en faisant osciller légèrement son smartphone dans la main. L’application diffuse des sons apaisants et se réfère à l’accéléromètre et au gyroscope de son téléphone pour noter sa session. Pause, la seconde, est disponible sur iOS et Android et offre une méditation d’un genre nouveau, basée sur d’anciens principes inspirés du taï-chi. Ici, le but est de garder son doigt sur l’écran le plus longtemps possible et de le faire glisser lentement pour oublier tous ses soucis. Ces deux applications ne garantissent aucun résultat, mais en cas de panique, elles peuvent vraiment se révéler très utiles.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité