Pourquoi faire le ménage quand d’autres peuvent le faire pour vous?

Depuis quelques années, ce rêve peut enfin devenir réalité, grâce à des robots intelligents et plus abordables et efficaces que jamais.

@Adobe

L’aspirateur robot est à la poussière ce que le lave-vaisselle est à vos assiettes, ou la machine à laver aux vêtements. Un allié du quotidien qui prend en charge vos tâches les plus ingrates. Longtemps considérés comme des gadgets, ces aspirateurs intelligents se sont grandement améliorés au fil des années, au point de s’imposer petit à petit comme des appareils indispensables de notre arsenal électroménager. D’accord, les plus sceptiques seraient encore tentés de critiquer l’intérêt d’une telle gamme de produits. Après tout, un aspirateur robot coûte tout aussi cher qu’un aspirateur sans fil (voire bien plus), et offre une aspiration moins puissante. Inutile de le nier, il est vrai que les performances d’un aspirateur robot n’égaleront pas celles d’un aspirateur traditionnel, du moins pour l’instant, et qu’il est dès lors normal de réfléchir à son utilité selon votre budget. Mais la véritable force d’un aspirateur robot, celle qui se cache derrière son prix ou ses spécificités techniques, c’est que son utilisation ne dépend pas de notre (relative) bonne volonté.

Comment choisir

Après tout, un aspirateur-traîneau ou sans fil, aussi puissant soit-il, n’est efficace que quand il est utilisé. Un constat simple, mais qui permet en partie d’expliquer le récent succès des aspirateurs robots, qui aspirent à votre place, et quand vous le souhaitez. En complément d’un aspirateur traditionnel, votre robot pourra s’occuper quotidiennement de la poussière, que vous soyez à la maison ou pas. Dès lors, la puissance de l’aspiration devient quasiment un détail: avec un passage plus régulier, vos surfaces seront plus propres et nécessiteront moins de puissance pour le rester. CQFD. Quand on parle d’aspirateurs robots, la puissance de l’aspiration n’est qu’un paramètre parmi tant d’autres. Ces appareils, qualifiés d’intelligents, se distinguent par des options qui, selon leur utilité, vous permettront d’effectuer une première sélection. Voici les principaux points à prendre en compte:

Le mode de navigation

Les aspirateurs robots ne se déplacent pas tous de la même manière. Certains, notamment les Roomba d’entrée de gamme de la marque iRobot (autour des 200 €), se déplacent de façon aléatoire. En quittant sa base de recharge, l’aspirateur trace une ligne droite, et ne change de direction qu’après avoir rencontré un obstacle. À la manière d’une boule de flipper, le robot se déplace donc au hasard, mais parvient malgré tout à couvrir l’entièreté de votre intérieur. D’autres modèles, notamment ceux de la gamme Botvac de Neato (à partir de 300 €), se déplacent de façon méthodique, grâce à un laser. Le robot cartographie votre intérieur et peut ensuite se déplacer en ligne droite, afin de couvrir toutes les surfaces comme on tond une pelouse.

La gestion des obstacles

Qui dit tranquillité d’esprit dit gestion des obstacles optimale. Sans doute le point le plus important à prendre en compte. Idéalement, l’aspirateur doit être capable de s’y retrouver facilement en dessous des tables et de vos chaises. Il doit également être capable de monter sur un tapis épais et de détecter les chutes quand il est utilisé à l’étage. Sans quoi l’aspirateur se coincera régulièrement (ou, pire, tombera dans les escaliers) et restera bloqué jusqu’à ce qu’on le déplace. Bref, tout l’inverse de ce qu’on cherche dans un aspirateur robot.

La forme

Les robots les plus connus restent les Roomba de iRobot, présents dans de nombreux magasins d’électroménager en Belgique. Tout le monde connaît donc leur forme ronde, mais il existe également, chez Neato ou Samsung, des aspirateurs qui adoptent une forme en D, bien plus pratique pour aspirer dans les coins ou le long des murs. Certes, pour pallier ce problème, les aspirateurs ronds disposent de brosses qui ramènent la poussière logée dans les recoins de votre maison. Mais géométriquement parlant, aucune brosse n’égalera un angle droit. Vérifiez également que l’aspirateur est suffisamment fin pour pouvoir passer en dessous de vos meubles et de votre canapé. Le Dyson Eye (près de 1.000 €), et ses 18 centimètres de hauteur, aura bien du mal à se glisser partout. À l’inverse, le Philips FC8710 (environ 200 €), haut de six centimètres, ne rencontrera aucun problème, mais sera moins puissant et devra être vidé plus régulièrement.

Le reste…

Il existe évidemment d’autres options, parfois superficielles, qui détermineront votre choix. Citons par exemple les balises de délimitations physiques ou virtuelles, qui empêcheront l’aspirateur de se rendre dans certaines pièces. L’application mobile peut également être un point important, notamment pour programmer l’aspirateur ou obtenir une carte de couverture qui indiquera les zones couvertes (ou non) par le robot. Enfin, l’autonomie, généralement correcte sur la plupart des modèles, pourra jouer un rôle important selon la taille de votre intérieur. En prenant le temps de chercher le modèle qui répondra à vos attentes et à votre budget, et en gardant en tête ces quelques points importants, vous devriez aisément trouver l’aspirateur robot qui vous convient le mieux. Et il y a de grandes chances que vous ne puissiez plus vous en passer.

Photo by Kowon vn on Unsplash

Sur le même sujet
Plus d'actualité