Affrontez l’automne en buvant du petit-lait

Il est utilisé en tant qu’alicament depuis deux millénaires. Cette “eau de guérison”, oubliée ces dernières décennies, fait actuellement son grand retour chez les passionnés de remèdes ancestraux.

ouverture

Le lait est nutritif? Le petit-lait est curatif. Lors de la fabrication du fromage, on fait cailler du lait grâce à la présure. Au cours de cette opération, le lait coagule et apparaissent une partie dure, la caséine, et une partie liquide, le petit-lait (ou lactosérum). Il est transparent, de teinte jaune verdâtre et a une saveur acidulée assez légère. Riche en sels minéraux, en vitamines (A, B1, B2, B3 (PP), B5, B6, C, E et D), pauvre en graisses et en protéines, mais même si ces dernières sont peu importantes, elles sont qualitativement de très haute valeur biologique. Les protéines ne sont pas toutes semblables, leurs caractéristiques dépendent des acides aminés qui les composent. Vingt acides aminés différents entrent dans la composition des protéines humaines. Sur ces vingt, huit sont dits essentiels, car leur présence est indispensable pour qu’une protéine humaine soit construite et que le corps soit nourri, notamment au niveau musculaire. Le corps humain est incapable de fabriquer des acides lui-même, ils doivent impérativement être apportés par les aliments. Le petit-lait fait partie de cette courte liste d’aliments contenant tous les acides aminés essentiels. Le sucre contenu dans le petit-lait est du lactose qui, si vous n’avez pas d’intolérance, est physiologique et facile à métaboliser par l’organisme. C’est donc un bon fournisseur d’énergie. Lors du processus digestif, une partie du lactose est transformée en acide lactique par les bactéries de la flore intestinale. Cet acide lactique, laxatif doux naturel, favorise l’assimilation du phosphore (amélioration des facultés cérébrales), du calcium (solidité du squelette), du potassium (effet diurétique) et du magnésium (apaisement du système nerveux, traitement de la dépression, renforcement du système immunitaire).

Powder power

Hippocrate, le père de la médecine, recommandait le petit-lait à ses malades. Après lui, Galien conseilla le petit-lait en cure. Il dirigea même pendant un temps un lieu de cure appelé “la montagne du lait” entre Sorrente et Naples, en Italie. Comme bien des cures, celle de petit-lait a connu ses heures de gloire et ses heures d’oubli. La raison de la période d’abandon est liée à la conservation du produit. Peu de personnes peuvent en effet avoir accès à du petit-lait frais, une boisson extrêmement périssable, au quotidien. Le petit-lait dessiqué, soit réduit en poudre sans qu’il ne perde ses bienfaits, a permis d’éradiquer le problème. En médecine naturelle, la maladie est considérée comme le résultat d’un encrassement de l’organisme par les toxines. Le petit-lait a une puissante action épuratrice. Il agit sur trois – le foie, les intestins, les reins – des cinq organes (poumons et peau en sus) chargés de la filtration des déchets hors du corps. Il débarrasse le corps des freins qui empêchent la guérison. Progressivement, notre machine est libérée de ce qui la gêne et peut à nouveau fonctionner normalement. Outre le fait d’éliminer les toxines dues à des facteurs extérieurs (l’alimentation par exemple), le petit-lait diminue également leur production interne par le corps (à cause du stress notamment) de par sa valeur hautement probiotique. Le petit-lait s’attaque à la racine du problème, d’où son efficacité. Son action est nettoyante et régénératrice. Il est utilisé et préconisé dans les maladies du foie (insuffisance hépatique, calculs), des reins (infections, oedème), des intestins (indigestion chronique et problèmes associés), dans les maladies articulaires (rhumatisme, arthrite, arthrose, goutte) et cardiovasculaires (cholestérol, hypertension, infarctus). Il est également universellement utilisé pour traiter les problèmes de surpoids et d’obésité et les maladies de peau (acné, eczéma). Il améliore le bien-être général. Pour être en bonne santé, le corps doit être en équilibre acido-basique, c’est-à-dire qu’il doit avoir autant de substances acides que basiques (alcalines) dans l’organisme. De nos jours, cet équilibre est souvent rompu au profit des acides, notamment à cause de l’alimentation trop sucrée, salée ou grasse que nous ingérons. Le petit-lait est un des aliments les plus alcalinisants existants, permettant à l’intestin de retrouver un état stable. L’intestin n’est-il pas considéré comme notre autre cerveau? Outre les troubles précités, la cure de petit-lait se justifie également dans les cas de fatigue générale, morale et physique, de performances sportives intenses et exigeantes, de traitements antibiotiques, de paresse intestinale, de crampes musculaires, de rétention d’eau, de diabète, etc. Grâce à ses diverses propriétés curatives, le petit-lait agit sur de multiples maladies, en particulier sur celles dites de civilisation, caractérisées par l’encrassement du corps, la faiblesse éliminatoire et des problèmes circulatoires.

@Adobe

La cure

Optez pour du petit-lait en poudre (marques Biosana, Dr. Ritter, Morga, Yuma, etc.). Faites attention à ne pas acheter de produits type “protéines de petit-lait concentrées ou hydrolisées” ou “isolat de petit-lait chauffé”. Ces produits sont à base de petit-lait mais ne sont pas du véritable petit-lait en poudre. Ils n’en contiennent que 15 %. Mélangez la poudre pure avec de l’eau froide ou tiède et consommez-la rapidement après sa confection. N’en préparez pas pour couvrir votre journée, faites-en au fur et à mesure de vos prises. Faites de 6 à 24 jours de cure. Le premier jour, commencez avec une seule dose de 1/4 litre, et augmentez chaque jour d’une nouvelle dose de 1/4 litre, jusqu’à atteindre 2 à 3 litres de petit-lait. Lorsque la quantité maximale est atteinte (entre le jour 8 et le jour 12), diminuez progressivement de jour en jour la dose consommée par 1/4 de litre, pour atteindre à nouveau la dose du premier jour, soit 1/4 litre. Pour les personnes qui ne supportent pas de boire de grandes quantités de liquide à la fois, il est aussi possible de se fixer une cure de 21 jours, pendant laquelle la quantité de petit-lait bue reste inchangée, soit 1 litre par jour. Le petit-lait est bu tôt le matin. En pratiquant une diète en même temps, les effets bénéfiques de la cure sont naturellement augmentés.

Pour aller plus loin: La cure de petit-lait. Purifiez votre corps, de Christopher Vasey (éd. Jouvence).

Sur le même sujet
Plus d'actualité