Comment sauvegarder ses photos en ligne

Vous avez pris des photos tout l’été? Il est l’heure de les ranger. Mais parmi les nombreux moyens de les sécuriser dans le cloud, quels sont les plus astucieux? Comment archiver vos anciens clichés argentiques? Par ici les conseils...

capture

Prendre des photos n’a jamais été aussi simple depuis que tout le monde, ou presque, a un smartphone dans la poche. Mais que se passe-t-il quand ce smartphone tombe en panne, se casse ou est volé? Trop souvent, les photos stockées sur le téléphone sont perdues à jamais et on regrette de ne pas avoir pris le temps de les sauvegarder. Même constat pour les photos “à l’ancienne”, qui prennent la poussière dans des albums photo datant d’une époque dont beaucoup sont nostalgiques, même si une poignée de personnes seulement prennent encore la peine d’y jeter un oeil. Il existe pourtant une multitude de solutions simples et efficaces, qui permettent d’assurer l’avenir de votre photothèque et de la rendre plus facilement consultable.

On entend déjà les cris des défenseurs de la vie privée et de tous ceux qui redoutent les failles de sécurité, et c’est bien normal. Une sauvegarde dans un cloud, qu’il s’agisse de l’offre des géants que sont Google, Amazon, Apple ou autre, ne sera jamais sécurisée à 100 %. En ligne ou hors ligne, la solution parfaite n’existe pas. C’est pourquoi il est conseillé de multiplier les sauvegardes. Idéalement, vos photos devraient être uploadées sur le cloud de votre choix, mais également stockées sur un disque dur externe. Avec un peu de régularité, cela ne prend que quelques minutes, et cela vous assure une copie physique en plus de la copie numérique. Concernant les offres de stockage de photos en ligne, deux solutions se distinguent tout particulièrement: Google Photos et Apple Photos. Ces services ont fait leurs preuves, et la bonne santé financière d’Apple et de Google garantit que les deux offres seront toujours d’actualité dans les années à venir.

Apple Photos

Tous les possesseurs d’un produit Apple – Mac, iPhone ou iPad – reçoivent 5 Go de stockage gratuit sur iCloud, la plateforme cloud de la marque à la pomme. C’est peu, mais c’est un bon début pour y stocker entre autres vos contacts, vos conversations iMessages et donc vos photos, en activant simplement l’option dans les réglages de votre appareil. Cependant, si votre photothèque contient plus d’une centaine de photos, il faudra passer à la caisse. Apple propose trois forfaits: 50 Go pour 0,99 euro par mois, 200 Go pour 2,99 euros par mois et 2 To (soit 2.000 Go) pour 9,99 euros par mois. L’application se charge ensuite de transférer automatiquement vos photos vers les serveurs d’Apple (un processus qui peut prendre un certain temps selon la taille de votre photothèque) et vous proposera par la suite quelques options très pratiques. En effet, grâce aux métadonnées de vos photos (une liste d’informations qui indiquent notamment le type d’appareil utilisé, la date, voire la localisation GPS de la photo), Apple Photos pourra créer automatiquement des albums souvenirs, basés sur un lieu, une date ou un événement. L’intelligence artificielle est également mise à contribution. Elle permettra d’identifier les personnes présentes sur vos clichés et facilitera l’organisation des photos grâce à des mots-clés (pizza, plage, musée, chien, voiture, etc.). En combinant toutes ces options, la recherche d’une photo précise devient un jeu d’enfant.

Google Photos

L’offre de Google est à la fois disponible sur iOS et sur Android. Google propose la même chose que son concurrent: les photos sont automatiquement uploadées et analysées afin d’extraire des données qui faciliteront la recherche. Mais le principal avantage de Google Photos réside dans sa tarification. L’équivalent maison d’iCloud se nomme Google One et offre 15 Go de stockage gratuit, partagé entre divers services comme Google Photos, Gmail et les applications Google Drive. Ensuite, il faut payer (2,99 euros par mois pour 200 Go, 9,99 €/mois pour 2 To, etc.). Mais si vos photos ont une résolution inférieure à 16 mégapixels (et 1080p HD pour les vidéos), ce qui est le cas de nombreux capteurs photo de smartphones, Google sauvegarde gratuitement un nombre illimité de photos et de vidéos.

Rendre vie aux vieilles photos

Pour scanner facilement vos anciennes photos, vous pouvez soit passer par un professionnel, soit opter pour le scanner FastFoto FF-680W de chez Epson. Le résultat sera de qualité, mais cela peut coûter très cher (à titre d’information, le scanner d’Epson, capable de scanner une photo à la seconde, coûte près de 600 euros). L’autre solution, gratuite, offrira une moins bonne qualité (mais qui reste malgré tout correcte) et dépendra de la définition de l’appareil photo de votre smartphone. Il s’agit de l’application PhotoScan de Google, qui détecte automatiquement les bords de la photo et en tire une copie que vous pourrez ensuite uploader dans le cloud. Et grâce à son scan en quatre temps, vous évitez les reflets disgracieux. Cela vous demandera plus de temps et d’énergie qu’un scanner professionnel, mais au moins c’est gratuit. En combinant le scan d’anciennes photos et les souvenirs générés par les offres de Google et d’Apple, vous aurez tout en main pour organiser des soirées diapos 2.0.

Sur le même sujet
Plus d'actualité