Cinq conseils pour des pieds tranquilles cet été

La chaleur est là et malmène nos petons. Les pieds qui transpirent, qui enflent et se compriment... Voici quelques conseils et explications de Sophie Swenen, podologue et posturologue en région bruxelloise, pour prendre soin de vos pieds.

pan-xiaozhen-qztsuzvdob0-unsplash

1. Laissez-les respirer !

Ce n’est pas facile tous les jours d’être un pied saucissonné dans une chaussure trop étroite. Laissez vos orteils bouger ! Évitez donc les ballerines et les mocassins pour la simple et bonne raison que « la hauteur des mocassins et des ballerines est souvent très basse, ce qui fait que le haut de la chaussure vient frotter sur le haut des orteils et que le pied est très comprimé » explique la podologue.

2. Munissez-vous contre la transpiration

Les chaussures synthétiques sont les ennemies de vos pieds, préférez un intérieur cuir tout confort au risque d’attraper ce qu’on appelle le « pied d’athlète », une infection de champignons microscopiques qui arrive lorsque le pied est dans un environnement humide. Sophie Swenen conseille : « Pour les personnes qui transpirent beaucoup, c’est important de mettre une poudre antiperspirante entre les orteils car c’est la première zone de macération des mycoses. Aussi, il est important de porter des petites chaussettes en coton qui absorberont la transpiration et éviteront les échauffements des pieds dès que vous porterez des chaussures fermées. ». Alors les pieds qui pèlent et qui chatouillent, non merci !

3. Adaptez vos chaussures à votre activité

Si vous envisagez de sortir de chez vous, laissez les tongs, les espadrilles et les Converse à l’entrée. Même si on les adore, elles sont de très mauvaises élèves car elles ne répondent pas aux critères de stabilité qui font d’une chaussure une « bonne » chaussure. Les 3 critères importants sont :

  • Elles sont résistantes à la torsion
  • Elles sont résistantes à la flexion
  • L’arrière du talon est soutenu par une bride ou un contrefort

4. Évitez les chaussures plates

Une certaine inclinaison entre l’arrière et l’avant du pied est essentielle. Les chaussures plates font souffrir vos tendons d’Achille, la plante de vos pieds, et provoquent des douleurs au dos dont on se passerait bien. Adeptes des escarpins et autres chaussures à talons, veillez tout de même à ne pas dépasser une hauteur de 4 cm au risque de créer des échauffements à l’avant du pied (et tout ce qui s’en suit) !

5. Choisissez des chaussures adaptées à votre morphologie

« Connais-toi toi-même » disait Socrate. Loin de nous l’envie de vous casser les pieds avec de la philo, le dernier critère pour les rendre heureux (vos pieds) sommeille pourtant bien dans la connaissance de soi, mais surtout de ses avant-pieds. Il y en aurait 3 types :

  • L’avant-pied carré : tous vos orteils ont quasiment la même longueur. Il faut donc privilégier des chaussures larges à l’avant du pied. Sophie Swenen illustre : « Si vous avez un avant-pied carré et que vous portez des chaussures pointues, la chaussure va comprimer tout l’avant du pied et en particulier le gros orteil et la partie latérale du 5e orteil. Ainsi, vous risquez de développer des rougeurs, des cors, des yeux de perdrix, des ampoules…».
  • L’avant-pied grec : votre deuxième orteil est plus long que le premier. « Lui, par contre tolérera les chaussures à bout pointu » soulève la podologue.
  • L’avant-pied égyptien : Votre gros orteil est plus grand que le deuxième, le deuxième plus grand que le troisième et ainsi de suite… La plupart des chaussures vendues dans les commerces conviennent aux personnes avec ce type d’avant-pied. Veinards.

Sur le même sujet
Plus d'actualité