philippe-devos

  • codeco

    Alors que les contaminations explosent encore, la barre des 2.000 patients hospitalisés a été franchie ce jeudi. Selon le médecin, il y a encore de la marge dans son hôpital. « On peut continuer avec des soins non urgents et des opérations. Pour le moment, ça tient le coup », note-t-il. « C’est aussi une bonne nouvelle […]