metoo-2

  • Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin

    « Nous prenons acte de ce réquisitoire de non-lieu et attendons la décision définitive du magistrat instructeur », ont indiqué pour leur part Mes Mathias Chichportich et Pierre-Olivier Sur, avocats du ministre. Dans ce dossier hautement sensible politiquement, qui a déjà fait l’objet de longs démêlés procéduraux, il appartient désormais à la juge d’instruction de prendre […]