manifestations

  • Alexander De Croo à Bruxelles

    Le Premier ministre Alexander De Croo a dénoncé lundi «le comportement purement criminel» d’un «petit groupe» de manifestants qui, dimanche, a provoqué des violences et blessé des policiers lors d’une manifestation à Bruxelles contre les mesures sanitaires. «Rien à voir avec la liberté individuelle» «Le droit de manifester et la liberté d’expression sont importants, mais si cela finit en une vague de violences, c’est […]