asymptomatique

  • L'exception doit permettre aux hôpitaux d'éviter une pénurie trop importante de personnel.

    Le personnel soignant contaminé par le coronavirus mais asymptomatique peut « exceptionnellement » et « lorsque toutes les autres possibilités pour pallier le manque de personnel ont été épuisées » travailler dans des services Covid. L’institut de santé publique Sciensano avait déjà autorisé cette exception à la fin 2020. Alors que les hôpitaux risquent à […]