activision

  • Bobby Kotick à l'E3 de 2009

    Plus de 150 employés de l’éditeur américain de jeux vidéos Activision Blizzard ont réclamé le départ de leur PDG, Bobby Kotick. Il aurait été au courant pendant des années de faits de harcèlement sexuel dans l’entreprise, qui édite notamment les jeux «World of Warcraft» et «Call of Duty». Selon l’agence de presse financière Bloomberg, les inquiétudes des investisseurs quant à la gestion de l’entreprise s’amplifient également. […]