Magazine : le Moustique #19

cover

Dans votre Moustique cette semaine

Le dossier

On revit

L’ouverture des terrasses et le retour du 100 % présentiel dans les écoles marquent un tournant. Ces prochaines semaines, nos libertés devraient peu à peu nous être rendues. Mais pour en revenir “comme avant la crise”, il faudra avancer prudemment et accepter une part de risque. Sans compter quelques investissements.

 
Dossier
 

sommaire

Marius Gilbert « L’avenir, ce seront des mesures plus ciblées »

Selon l’épidémiologiste, on se dirige cet été vers un retour des activités “normales” et des contacts sociaux. Mais aussi vers une évaluation plus précise des risques lieu par lieu, activité par activité.

« Des stratégies de plus en plus fines permettent d’éviter des mesures aveugles. »

Décryptage

sommaire

Soignants : Des applaudissements aux injures

Les héros du début de la pandémie en prennent aujourd’hui plein la figure.  Le personnel de soins doit désormais affronter la violence des familles. Or, le mal-être était déjà profond, particulièrement chez les infirmières.

“Elles doivent en plus faire la police et calmer des disputes intrafamiliales liées à la nervosité ambiante.”

Documentaire

sommaire

Seaspiracy - Le film qui pêche trop gros?

Le percutant documentaire de Netflix prétend dresser le bilan de santé de nos océans et de leurs populations.  On a voulu plonger sous sa surface...

“Ce film est sensationnaliste et apporte peu à la cause environnementale.”  

Interview

sommaire

Philippe Geluck “Je ne suis pas un businessman”

Son Chat retombe toujours sur ses pattes, lui aussi. Face à la polémique qui le présente avant tout en homme d’affaires, l’humoriste défend son art et son statut d’auteur à succès en adressant quelques subtils coups de griffe.

“Peut-être que l’art rigolo dérange un peu les gens sérieux.”

Rencontre

sommaire

Marka, cœur de rockeur

Mari de Laurence Bibot, père d’Angèle et de Roméo Elvis,  Serge Van Laeken reste surtout lui-même quand il se raconte dans “Terminé bonsoir”, album et livre.

« J’ai toujours pensé que pour éprouver du bonheur en tant qu’artiste, je devais sortir coûte que coûte des albums. »