Magazine : le Moustique #30

cover

Dans votre Moustique cette semaine

Le dossier

Covid-19 : Les passeports de l’été

Dès le 13 août, le Covid Safe Ticket, spécifique à la Belgique et différent du passeport Corona pour franchir une frontière, permettra l’organisation en plein air d’événements sans contraintes sanitaires. Mais l’initiative ne fait pas oublier que les contaminations remontent surtout chez les jeunes et qu’à l’étranger, les restrictions se multiplient.

 
Inondations
 

sommaire

Après la catastrophe : reconstruire et voir plus loin

La Belgique n’était pas prête à faire face aux inondations. Après celles qui ont aussi touché Dinant et Namur, les experts s’accordent pour dire qu’il est temps de développer la culture du risque et de solidifier l’action de préservation du climat.

« Au Japon, ils ont des exercices d’évacuation. En Belgique, personne ne sait quoi faire en cas de catastrophe. »

Politique

sommaire

Le mirage orangiste

Quelle mouche a piqué Bart De Wever pour rêver tout haut de rattacher la Flandre aux Pays-Bas? Ce plan, qui a des racines historiques, est aujourd’hui insensé.

« Selon les sondages, l’immense majorité des Flamands ne veulent pas quitter la Belgique. »

Décryptage

sommaire

Le mal sommeil

Les Belges sont parmi les plus gros consommateurs de somnifères au monde. Une forte addiction aggravée par la pandémie et qui frappe désormais les plus jeunes. État des lieux.

« 73 % des Belges souffrent de troubles du sommeil et 21 % consomment des médicaments pour y remédier. »

Vacances

sommaire

Allons à la piscine

Flow, seul bassin de natation en plein air de la Région bruxelloise, a ouvert ses portes le 1er juillet. Il cristallise avant tout la joie des enfants et le bonheur des usagers. Et une petite polémique, aussi…

« Nous sommes allés quatre fois au Flow. Nous n’y avons jamais croisé  un burkini. »

Musique

sommaire

Billie Eilish : La fille au-dessus de tout

“Happier Than Ever”, son nouvel album très attendu témoigne de son travail acharné sur les codes de la pop. Portait d’une artiste de 19 ans qui a le monde à ses pieds.

« À chaque intro, c’est la surprise. On ne sait pas où elle et son frère vont nous emmener. »