Magazine : le Moustique #27

cover

Dans votre Moustique cette semaine

Le dossier

La police en questions...

Les forces de l’ordre vivent mal les nombreuses accusations de racisme et de violences illégitimes. Dans notre société polarisée, l’institution en perte de repères doit se réinventer. Grâce à de nouvelles recrues aux valeurs plus en phase avec  la société actuelle, mais aussi dans ses fondements mêmes.

 

 
Le dossier
 

sommaire

Quelques pistes pour aimer notre police

“Changements structurels” entend-on ces dernières semaines... Lesquels? Voici quelques pistes. La plupart relèvent du bon sens et en plus, ne coûtent pas très cher.

« La police est censée défendre la démocratie et nos droits. On dirait qu’elle défend plutôt l’ordre établi. »

 

La question

sommaire

Voyages en avion « De l’Eldorado au Far West social? »

Entre turbulences historiques et légères éclaircies, le secteur aérien redécolle. En laissant au sol le moindre espoir de justice sociale, fiscale ou environnementale? Ce serait une formidable occasion manquée de réformer un modèle aujourd’hui dépassé.

 

« Sauver une industrie climaticide? On devrait apposer l’étiquette “ne pas réanimer” au secteur aérien. »
 

Le décryptage

sommaire

Des banques rebelles?

Les recommandations sont claires: pour limiter les dégâts de la crise, l’heure est à la souplesse. Malgré cela, commerçants en difficulté et investisseurs ont du mal à obtenir des crédits.

 

« Les commerçants seraient vus comme des “clients dangereux” car ils n’auraient pas assez de garanties. »

 

Refuges

sommaire

Les animaux entre deux vagues

Au refuge Sans Collier, pour une fois les cages ne sont pas toutes occupées. Le confinement a boosté les adoptions et gelé les abandons. Pour combien de temps?

“Des gens adoptent un chien qui n’a plus qu’un mois à vivre pour accompagner  ses derniers moments…”

 

Rencontre

sommaire

Yann-Arthus Bertrand : le monde spectacle

Premier grand rendez-vous de l’été d’après-lockdown, l’exposition Legacy aligne les plus belles images de celui qui a photographié La Terre vue du ciel. L’occasion d’aller faire un tour à Mons qui n’attend que ça…

« Quand je vois Greta Thunberg, j’ai un peu honte. J’ai beaucoup pris l’avion… »