Réduire la vitesse sur les routes : non mais ça va pas ou bien ?

Réduire la vitesse sur les routes, c’est moins polluer, économiser et moins tuer. Et donc?

voiture
© BelgaImage

Ce garçon n’est pas bien. Philippe Henry veut se griller. Ministre wallon du Climat, l’Écolo a déposé un “Plan Climat-Énergie” sur la table du ­gouvernement wallon. Avec une double target: atteindre les objectifs climat de la Wallonie (-55 % d’émissions en 2030) et moins se ruiner en énergie. Dans son plan, il développe l’idée fofolle qu’il y a une ­flopée de décisions à prendre. Pas une ou deux grosses mesures pif-paf-miracle, mais des tas. O.K., c’est l’évidence. Ouais mais! Parmi ces mesures, est-ce que ce dingue ne touche pas à ma sainte Bagnole? Pire: ce flyé propose de réduire ma vitesse! De 120 à 100 km/h sur autoroute, de 90 à 70 sur les routes et 50 à 30 en agglomération. Non mais ça va pas ou bien?! Toucher à ma pédale d’accélérateur chérie? Celle qui me donne ce sentiment de puissance à moi tout seul? Celle qui me fait arriver une minute plus tôt que les autres ploucs que je dois absolument dépasser pour me sentir vivre? No way! D’ailleurs, mes amis du lobby des pieds au plancher sont déjà à l’œuvre sur les réseaux: ça servira à que dalle! Euh… Oui mais une pétée de ­chiffres sont là, connus, validés par les scientifiques et les experts de la route (heureusement déjà jugés grotesques par l’Université Facebook). Sur autoroute, rouler à 100 au lieu de 120 km/h, c’est 14 % de carburant en moins. C’est aussi une baisse de 10 à 17 % des émissions de CO2. C’est moins d’oxydes d’azote et de particules fines (c’est quoi, ça?). Sur l’Europe, baisser la vitesse moyenne de 10 km/h, ce serait brûler 68 millions de litres de pétrole (russe?) en moins. Par jour… En Belgique ce serait aussi 28 % de morts en moins sur les routes. Et moins de bruit. Et moins d’agressivité (ça existe?). Ce serait une mesure gratuite, aussi, et des économies immédiates. Oui mais non, on s’en cale! D’ailleurs Georges-Louis n’en veut pas, parce que “c’est une contrainte”. Donc pas bien. Le truc gênant, c’est que ce Philippe Henry n’est pas le seul taré liberticide. Les enragés du gouvernement néerlandais, les détraqués de Norvégiens et les malades de Suédois ont déjà décidé: 100 km/h max de 6 h à 19 h. Et ces secoués de Flamands ont déjà imposé le 70 sur leurs routes. Mais nous, fiers Wallons, on résistera! Ou pas.

Sur le même sujet
Plus d'actualité