Inflation: quand notre (très) chère famille royale " montre l’exemple "

En pleine crise, pour sûr que la Maison royale aurait voulu dépenser moins. Oui mais…

roi philippe et la reine mathilde
© BelgaImage

Et donc que disait encore Ma Majesté dans son très pertinent discours de Fête nationale? Observateur toujours pointu, Philippe le Bon notait d’abord que “la montée des prix rend la vie difficile pour nombre de nos concitoyens”. Si. Puis il soulignait qu’en Belgique, pays de “cohésion sociale”, le socle de la société est “l’inclusion et la solidarité”. Et enfin, avec ce ton si punchy et cette prunelle si vive, il se montrait ultra-volontariste: il faut “absolument éviter que les écarts continuent à se creuser entre les différentes couches de la population”. Pour peu, on sentait même que Mon Roi que j’aime si tant avait cette farouche détermination à vouloir montrer le bon exemple. En s’appliquant à lui-même une certaine frugalité. Par solidarité. C’est ça, être un grand leader.

Mais on ne maîtrise pas toujours tout. Et la loi est la loi. Pour tout le monde, même pour Lui. Or, que prévoit la loi du 27 novembre 2013, qui encadre les montants alloués par l’État à la famille royale? Ah fichtre c’est rageant!, s’est assurément dit Philippe. La loi précise que la liste civile du roi et les dotations suivront l’indexation. Donc voilà: comme l’inflation tape dans les 9 %, pour la toute première fois l’enveloppe destinée aux royales “activités” dépassera les 40 millions en 2022 (40.687.000 € exactement). Au corps défendant de Ma Majesté, ça fera donc 3.331.000 patates de plus que ce qui était prévu. Par rapport à 2021, la liste civile de Philippe (sa dotation à lui) aura gonflé de 703.000 € (à 13.228.000 €). Et la menue pension de retraite d’Albert claquera à 1.035.000 € en 2022 (pour 980.000 € en 2021). Ce qui fait quand même 4.583 € de plus par mois. Laurent, sorte de chômeur complet ultra-indemnisé, touchera une dotation princière de 345.000 € cette année (+ 18.000 €). Et Astrid, à peine plus active, recevra 360.000 € en 2022 (+ 19.000 €). Attention! Si ça ne tenait qu’à lui, sûr que Mon Vénéré Souverain ferait une annonce. Genre: “La reine et moi, ainsi que toute la petite famille, nous renonçons à ces augmentations indécentes en pleine crise. Par solidarité”. Mais ça non plus, il ne peut pas. Ce serait aller à l’encontre de la loi. Et donc montrer le mauvais exemple. Il est coincé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité