Quand nos hôpitaux passent au scanner

Nos soins sont-ils de qualité? Tous les hôpitaux belges se valent-ils? Et les médecins? Moustique pose six ­grandes questions sur les soins hospitaliers, leur qualité et leur coût. C'est notre dossier de la semaine.

lit d'hopital
© Adobe Stock

Selon une belle légende, tout citoyen belge a droit au même encadrement médical que le Premier mi­nistre. Cet accès à des soins de santé de qualité est notre fierté et notre cher souci. Une inquiétude sans doute plus justifiée que jamais. Pendant des mois, la crise du Covid nous a obligés à voir les failles du système et les ­conséquences des économies imposées ces dernières années. Aujourd’hui encore, malgré la pause de la pandémie et des budgets revalorisés, les médecins restent épuisés et 5.000 postes d’infirmière temps plein ne sont pas remplis.

S’interroger est donc légitime, mais les références ­manquent pour peser objectivement la qualité actuelle de nos hôpitaux. Dans un milieu qui, chez nous plus que chez nos voisins, n’a jamais brillé par sa transparence même face à la pression des organismes internationaux, ces données “en temps de pandémie” sont éparpillées, souvent fournies avec réticence, difficiles à interpréter. Nous avons donc dû adapter la démarche qui nous avait permis de construire notre dossier 2021 “Choisir son hôpital” en privilégiant autour des questions qui pourraient fâcher une approche qualitative, nourrie par une dizaine d’experts, des chiffres officiels et une étude exclusive de la mutuelle Solidaris sur le conventionnement des médecins. Un point au cœur d’une réforme voulue par Frank Vandenbroucke.

Retrouvez notre dossier de la semaine Nos hôpitaux en questions

Sur le même sujet
Plus d'actualité