Covid-19: nouveau négationnisme

La Covid était juste une affection grippale, ou alors un gros rhume. À 18 millions de morts…

patient covid à l'hôpital
© BelgaImage

Je voudrais par avance m’excuser auprès des “nouveaux” épidémiologistes des réseaux et des virologues diplômés par Kinder. Depuis quelques semaines, ces “résistants” avaient cessé de prodiguer leurs précieux anti-conseils pour de nouvelles missions ô combien salvatrices, elles aussi. En un claquement de neurones, ils se sont mués en experts géopolitiques (souvent pro-Poutine, bien sûr, pas bêtement moutons pro-Ukrainiens). Ou alors en spécialistes du cordon sanitaire. Ou les deux. Donc sorry de vous détourner de vos nouvelles tâches, les gars. Et de vous replonger un instant dans votre ancienne vérité pas “mainstream”. C’est juste que l’Organisation mondiale de la santé vient de publier un truc. Oh rien, juste un chiffre: du 1er janvier 2020 à la fin 2021, la Covid-19 a fait entre 13 et 17 millions de morts dans le monde. Une grosse rawette de gens mourus à cause d’un biesse rhume, trouvé-je. Et une chiclette qui explose le nombre de décès recensés jusqu’ici pays par pays (5,4 millions en tout sur 2020-2021).

Comment se fait-ce? Pour la première fois, l’OMS a comptabilisé la surmortalité globale liée à la pandémie. Donc les décès directement provoqués par le corona, mais aussi les morts “indirectes” dues à la Covid, notamment à cause des structures de soins surchargées. Des hôpitaux forcés de retarder des interventions chirurgicales ou des séances de chimio. Par exemple parce que certains d’entre vous, qui avaient refusé le vaccin, ont fini par être sauvés en prenant la place d’autres malades dans les USI. Qui en sont morts. Et donc suggestion: afin de soulager votre petite conscience, ne devriez-vous pas réagir? Vous pourriez réaffirmer (vous l’avez déjà fait) que, contrairement à Didier Raoult, ces pointures scientifiques de l’OMS sont un tas de charlatans à la solde de Big Pharma. Et de Bill Gates. Et des politiques, tout ça. Sinon, à force, nous les moutons allons finir par croire ces zozos: ce virus a bel et bien tué dans les 15 millions de Terriens sur deux ans. Donc 18 millions si on ajoute les morts de 2022. C’est-à-dire au moins deux fois et demie le nombre de juifs exterminés par l’Allemagne nazie (et ses amis) durant la Shoah. À moins que ça non plus, ça n’ait jamais existé…

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité