Flambée des prix au supermarché: la vie en discount

Les prix explosent au supermarché. Pendant que les établissements tentent de garder leurs clients à coups de super-promos, certains Belges traversent la frontière en quête des meilleurs prix. C'est notre dossier de la semaine.

supermarché
© Unsplash

Chaque samedi, la rengaine se répète et ponctue le retour à la maison après les courses. “Ils n’y vont pas de main morte, dis donc.” Avant, avec autant, on avait plus. Aujourd’hui, on a moins. Moins dans son caddie, moins dans son garde-manger – et parfois moins dans son assiette. On essaie de trouver la parade, en espérant ne pas se faire démasquer à table au moment de servir: “Elles ne sont pas un peu moins bonnes, tes pâtes?” Fatalement qu’elles sont moins bonnes: on a misé sur le produit premier prix. La prochaine fois, ce sera peut-être sur le bas de gamme. Cette augmentation des prix des biens de première nécessité s’ajoute à la flambée des factures d’énergie qui placent beaucoup de ménages en mauvaise posture quand ce n’est pas au bord de la précarité. S’engouffrer dans les rayons devient alors un parcours du combattant où chaque pot de mayonnaise est compté au risque de faire sauter la banque. Les enseignes de la grande distribution multiplient les promos et les œillades pour continuer à nous attirer. L’une vend le shampoing moins cher, mais ne se gêne pas pour empocher la différence sur le pack de six bouteilles d’eau, certains, géographiquement bien ­placés, n’hésitant pas à traverser la frontière pour acheter le même pack vendu, selon la marque, deux à trois fois plus cher chez nous. Quand même.

Découvrez le numéro de la semaine La guerre des prix

Sur le même sujet
Plus d'actualité