Les recettes du reset pour 2022

Comment affronter cette nouvelle année et prendre soin de soi alors que le Covid a fait (et fera encore) d'innombrables dégâts? C'est notre dossier de la semaine.

un homme n'a pas le moral
© BelgaImage

La remise en forme pour l’an neuf, c’est un marronnier journalistique. Mais après deux ans sous Covid, cette matière est devenue urgente et réclame un vrai dossier. Nous souffrons tous plus ou moins de solitude, de fatigue et d’anxiété. Précisément, la prévalence de l’insomnie a triplé (la consommation de somnifères a progressé même chez les 18-24 ans) et un adulte sur deux reconnaît vivre un stress inhabituel. Ce sont les premières étapes qui peuvent mener au burn out ou à la dépression. C’est encore pire pour les jeunes et les enfants (les hospitalisations pédopsychiatriques ont quadruplé). Nous étions déjà sous les normes recommandées d’exercices physiques. Confinements et télétravail ont encore empiré la condition préoccupante des Belges, une fois de plus surtout chez les ados (60 % sont en déficit) et les enfants (90 % en défaut). On sait pourtant combien le sport, au sens large, est important pour construire ou préserver sa santé.

En cette période de fêtes en principe régénératrice, le boost des échanges sociaux et familiaux n’aura pas fonctionné normalement. On repart donc à sec alors que monte une 5e vague. Prendre sur soi ne suffira pas, mieux vaut réapprendre à prendre soin de soi. Différemment. Et nous vous expliquons comment parce que, si tout le monde l’espère, personne ne peut prédire la fin de cette pandémie.

Découvrez notre dossier de la semaine Repartir en 2022

Sur le même sujet
Plus d'actualité