Gerald Watelet, ou la théorie de la perruche

Le présentateur de C'est du belge a tous les talents. Il est même devenu expert en réchauffement climatique.

Gerald Watelet
Gerald Watelet. © BelgaImage

Je ne savais pas. Je viens seulement de découvrir qu’à l’École hôtelière de Namur, où Gerald Watelet a été formé, ils donnent aussi des cours de ­climatologie. En option. Enfin, je suppose. Ou alors peut-être que Gégé a “fait ses propres recherches” sur le Net, comme tout bon toutologue d’aujourd’hui. Je dis ça parce que le gars vient tout soudainement de nous annoncer (dans un entretien à L’Écho) que “le climat n’est pas un débat”. On s’inquiète, on s’inquiète, mais pour le chic présentateur de C’est du belge, tout ça n’est jamais que “la conséquence de l’évolution du monde telle que les hommes l’ont voulue, et on s’adaptera”. Donc pas grave. Et pour nous démontrer toute sa science, Gerald donne un exemple imparable: “Regardez les perruches vertes, elles se sont adaptées à Bruxelles!” Ben oui! Les jolies perruches à collier afro-asiatiques sont juste un peu beaucoup une espèce invasive, mais et alors? Ça va d’aller, comme pour tout le reste! Attention que Gégé-expert a quand même percuté que la grimpette des températures “est une réalité que nous avons imposée depuis l’industrialisation”. Donc les énergies fossiles qu’on brûle depuis deux siècles, c’est quand même l’homme. Et donc l’effet de serre et tout ça, c’est nous aussi. Mais allez, quoi! Arrêtons d’en faire des brouettes! Oui mais, et quid de ces milliers de climato­logues (je parle des vrais, pas des Raoult du climat) qui assurent que l’accélération du réchauffement provoquera de plus en plus de sécheresses, de plus en plus d’inondations? Et que la montée des eaux fera des millions de morts et des centaines de millions de réfugiés climatiques? Des corbeaux, oui! Écoutons plutôt la théorie de la perruche façon Gerald: on fera avec. Faisons confiance à son talent. D’ailleurs il sait tout faire, Gégé. Il a d’abord fait cuisinier, puis maître d’hôtel, puis haute couture, puis chroniqueur lifestyle et présentateur télé bien royaliste comme il faut, puis acheteur de breloques dans Affaire conclue et même “ensemblier-décorateur”. Alors climatologue, vous pensez bien qu’il peut le faire comme ça! Je me demande même si Gégé ne devrait pas postuler de toute urgence à la présidence du Giec. Ou de l’OMS. Ou des deux.

Sur le même sujet
Plus d'actualité