Impôts: contribuer à hauteur… 

Nous ne sommes pas tous égaux devant l'impôt. Entre les chiffres et les solutions, on vous dit tout sur la justice fiscale dans notre dossier de la semaine.

tous inégaux devant l'impôt
@ Pexels

C’est connu. On voit la Belgique depuis l’espace. Pas seulement grâce à son réseau autoroutier richement éclairé, mais grâce à son système d’imposition qui brille de mille feux. C’est connu: de tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus ­braves – non seulement parce qu’ils ont bon caractère, mais aussi parce qu’ils ont le cœur sur la main lorsqu’il s’agit de payer leurs impôts, réputés être parmi les plus élevés au monde. Et tout ça pour quel retour sur investissement? Selon une récente étude – “The Tax Burden on Global Workers” – publiée en juillet, les Belges paient beaucoup pour des services publics qui arrivent tièdes à table ou pas très cuits. Le seul problème, c’est qu’on peut changer de restos, pas de feuilles d’impôts (sauf à traverser les frontières). Mais si les Belges sont solidaires, certains le sont plus que d’autres, en ­commençant par ceux qui ont le moins. D’où le célèbre proverbe wallon – soupir de porte-monnaie - “C’est todi les p’tits qu’on spotche” (difficilement traduisible sauf à dire qu’on la fait souvent à l’envers aux plus modestes). C’est connu. Ceux qui gagnent le plus ­disposent d’une panoplie d’avantages et de montages qui permet de faire baisser l’addition à l’arrivée. À quand un monde plus juste devant la déclaration d’impôts? Réponse dans notre dossier.

Découvrez notre dossier de la semaine Justice fiscale: tous inégaux devant l’impôt

Sur le même sujet
Plus d'actualité