Vaccination obligatoire: le courage de déplaire

Règle politique: ne surtout heurter personne, même pas les minorités. Sauf exception…

vaccin contre le covid-19
@ BelgaImage

En Autriche, ils l’ont fait. En trempant ça dans une compote de mots bien doudouce du genre “nous ne prenons pas cette mesure le cœur léger”, et gnagnagni-gnagnagna. Mais c’est décidé: les non-vaccinés sont (re)confinés. Avec un message: tu préfères continuer d’écouter les néo-gourous de la pouêt-pouêt expertise ès coronavirus? O.K., c’est ton droit de citoyen. Ta “liberté” démocratique. Mais la “liberté”, ce n’est pas le droit de rouler la nuit sans phares. Ou d’envoyer l’autre en urgences Covid, ceci en privant de soins un malade du cancer. Donc fini le yodel, l’Autriche a tranché: à casa.

Et je te vois d’ici, toi l’antivax belge solidaire de l’opprimé tyrolien, te gonfler d’indignation. Peut-être même, en camarade de l’internationale des “résistants”, as-tu rejoint tes semblables autrichiens pour poster des gerbes d’insultes “nazitaires” au chancelier Schallenberg. Un conseil d’ami: ne les gaspille pas toutes. Gardes-en pour la Belgique. Parce qu’il s’y passe un truc qui va encore plus te soûler le nombril. Oh, ça se fait à la belge: on évoque, on susurre, et probablement qu’on décidera à s’naise, quand d’autres l’auront déjà fait. Mais méfie-toi. Parce que ce truc provient de l’habituel parti du chèvre-choutisme politique: le cdH. Son président l’avait évoqué le premier en septembre, il vient de le répéter: Maxime Prévot veut instaurer l’obligation vaccinale! (Je fais une pause pour te laisser éructer, voilà.) Alors non, le gaillard ne prend pas un gros risque. Son parti est devenu un nain politique et, quand on est dans l’opposition, on laisse surtout les autres décider. Et je suis d’accord: ça sent un peu la posture. Mais quand même. Au nom du cdH, “Max” prend le risque (politique) de déplaire. À une minorité, certes, mais déplaire tout de même. Donc perso, je lui trouverais plutôt un certain courage à se foutre à dos les antivax obtus. D’ailleurs, le PS a bien sniffé le danger. La ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, veut subitement “mettre sur la table l’obligation vaccinale pour tous”. Au VLD et au CD&V, où on évoque maintenant un Covid Safe Ticket “réservé aux seuls vaccinés”. Donc tu vois, tu vas pouvoir encore bien hurler ta révolte. Mais de chez toi.

Sur le même sujet
Plus d'actualité