Quatrième vague du Covid-19: la der des ders?

Nous ne voulions plus consacrer de couverture au Covid-19. Six mois après la dernière, il nous faut pourtant y revenir.

test covid
@ BelgaImage

En Belgique où le masque réapparaît dans les écoles, avec une étrange pudeur, on parle d’une vaguelette de l’épidémie. Autour de nous, la France craint une 5e vague. L’Allemagne reprend la phrase polémique de notre De Croo sur “une épidémie de non-vaccinés”. L’Italie impose le Covid Safe Ticket sur les lieux de travail (les USA aussi pour un grand nombre d’activités)… Une idée qui va peut-être se généraliser pour sortir définitivement d’une crise dont nous ­sommes tous plus ou moins victimes. Il existe d’autres possibilités et notre dossier en fait le tour. Mais les ­études sur les premiers antiviraux (dont le déjà fameux Molnupiravir) montrent qu’ils ne seront pas le traitement efficace dont tout le monde rêve. Au moment où sont révélées des approximations dans les tests Pfizer qui vont renforcer les antivax (ils devraient plutôt saluer la transparence d’une information qui montre aussi que ces fautes sont anecdotiques face à la multiplicité des expériences), on doit se résoudre à confier notre avenir à la vaccination, peut-être même à l’obligation de vaccination généralisée à toute la population. Et même trois fois plutôt que deux puisque le temps qui s’écoule n’arrange pas notre immunité.

Découvrez notre dossier de la semaine Pour en finir avec le Covid

Sur le même sujet
Plus d'actualité