Roman Abramovitch : qui est cet oligarque russe puissant et énigmatique ?

À quel jeu joue vraiment l’ancien boss de Chelsea, ce mystérieux oligarque russe?

ABRAMOVITCH
© BelgaImage
Diffusion le 14 mai à 20h55 sur France 5

À l’époque, en 2003, son arrivée à Chelsea n’avait eu droit qu’à un petit entrefilet dans la plupart des journaux. Certes, le club de foot anglais s’apprêtait à changer de cap pour prendre une dimension stratosphérique, mais la discrétion de son nouveau président russe ne permettait pas d’écrire de longs portraits à son propos.

Nos dernières vidéos
La lecture de votre article continue ci-dessous

Vingt ans plus tard, on ne peut pas dire que Roman Abramovitch soit beaucoup plus présent médiatiquement - il n’accorde d’ailleurs jamais d’interview -, il faut donc beaucoup investiguer pour en savoir plus. Dans la république des Komis, par exemple, où le natif de Saratov a été en partie élevé suite au décès de ses parents, survenu quand il était très jeune, et où il a réalisé ses premières petites affaires. À Moscou, aussi, où il s’est lancé à 25 ans dans l’exportation de pétrole, ce qui constituera la base de sa fortune. Connaître un peu plus le personnage passe aussi par un plongeon dans le procès qui l’a opposé à son ancien mentor et ami Boris Berezovsky au début des années 2010. Ce dernier l’accusait alors de l’avoir intimidé puis forcé à vendre sa part de leur société pétrolière Sibfnet pour beaucoup moins que sa valeur réelle. C’est clair et net: Abramovitch est dans une quête constante de son propre intérêt. “C’est un oligarque très particulier: un homme sans prétention qui sourit tout le temps et qui a l’air tellement inoffensif, témoigne Dominic Midgley, journaliste au Daily Mail. En réalité, c’est un homme d’affaires intraitable, ambitieux et agressif. Un jour, c’est Docteur Jekyl, le lendemain Mister Hyde.” Alors qu’il a revendu Chelsea, Abramobitch est aujourd’hui actif dans les pourparlers entre la Russie et l’Ukraine. Assez proche du Kremlin, mais également capable de financer des films indépendants anti-régime.

Débat
Sur le même sujet
Plus d'actualité