Meurtres au paradis : une saison 12 plus moderne, avant un spin-off

La série policière franco-anglaise revient pour une douzième saison.

MEURTRES AU PARADIS
© Prod.
Diffusion le 13 mars à 21h10 sur France 2

Après un récent épisode spécial diffusé à Noël, la série aux douze millions de téléspectateurs de moyenne - sur la BBC et France 2 - est de retour, en ­compagnie de l’inspecteur Neville Parker (Ralf Little), toujours sur l’île imaginaire de Sainte-Marie. Filmée en Guadeloupe avec son mix d’enquêtes originales, de crimes étranges et sa petite touche d’humour, cette nouvelle salve de huit épisodes démarre sur la mort d’un astronome de renom. Venu observer un ­alignement planétaire exceptionnel entre Jupiter et Saturne, le professeur Bertrand Sworder disparaît, sans que personne ne s’en aperçoive. Alors qu’un suicide est évoqué, Parker songe, lui, à un crime. De quoi, malgré le peu d’indices, entamer une enquête qui va amener un sacré lot de rebondissements. En impliquant les fidèles de la première heure, comme le commandant Kamwa (l’excellent Don Warrington) ou la maire Catherine ­Bordey (Élizabeth Bourgine).

Si les paysages idylliques restent l’atout principal de ce projet lancé il y a plus d’une décennie, sa mécanique a parfois pu sembler éprouvée. Mais loin de se ­reposer sur leurs lauriers, ces nouveaux épisodes misent sur un ton plus ­mo­derne avec, au-delà des aspects purement policiers, l’une ou l’autre histoire parallèle ­intime. Un rafraîchissement bienvenu pour ces Meurtres, qui ­viennent par ailleurs de démarrer en ­Angleterre une première série dérivée - en six épisodes -, Beyond Paradise. ­Celle-ci baigne dans la campagne ­anglaise avec un autre inspecteur, le programme gardant cette ­particularité de pouvoir alterner ses ­personnages-clés. Encore inédit chez nous et construit avec les mêmes ingrédients, ce spin-off a déjà suscité une (très) large attention ­auprès du public local. Décidément, les histoires criminelles n’ont rien à craindre de l’avenir…

Sur le même sujet
Plus d'actualité