Mauvaise nouvelle pour de nombreux Belges : il va y avoir du changement avec votre décodeur

Proximus et VTM introduisent un nouveau modèle de pub pour soutenir les médias locaux.

Du changement avec votre décodeur
©BelgaImage

Proximus et VTM ont décidé d’ajouter une minute de publicité avant la lecture de programmes enregistrés ou en replay. Cette modification arrivera dès le mois d’avril. Il ne s'agit pas de la publicité enregistrée mais bien d'un ajout aux programmes habituels de la télévision dite "linéaire". La minute de publicité supplémentaire ne pourra pas être sautée ni accélérée.

Proximus justifie cette décision en raison de "l'abandon progressif de la télévision linéaire et l'adoption du différé » : « Les habitudes des téléspectateurs belges ont radicalement changé ces dernières années. Alors que la consommation de contenus n'a jamais été aussi importante qu'aujourd'hui, l’abandon progressif du linéaire au profit du différé met sous pression les modèles publicitaires actuels dans le paysage médiatique local. Or, ces revenus publicitaires sont indispensables pour continuer à investir dans la production de contenus belges », indique l’opérateur dans un communiqué.

A lire aussi : Proximus augmente encore ses tarifs

Concrètement, la lecture des programmes enregistrés sur les chaînes de VTM sera bientôt précédée, sur certaines TV Box, d’une minute de publicité imposée. Sous réserve du consentement du client, ces spots publicitaires seront personnalisés afin d’être mieux adaptés à ses intérêts. Dans le reste du programme, y compris les pauses publicitaires, l’avance rapide restera possible.

Ces changements seront d’abord implémentés sur la dernière génération de TV Box à partir du mois d’avril. Les modèles plus anciens suivront ultérieurement. « Les chaînes de VTM sont les premières à lancer ce nouveau modèle publicitaire. Des discussions sont également en cours avec d’autres groupes médias », précise Proximus.

A lire aussi : Proximus va mettre fin à ses services 3G : ce qui va changer pour les clients

Son concurrent Telenet a déjà introduit un système équivalent. DPG Media a également signé un accord similaire avec Orange, un acteur plus modeste de la télévision numérique. Depuis lundi dernier, il n’est plus possible d’y rembobiner les publicités lors d’un visionnage enregistré, a indiqué M. Celis.

Sur le même sujet
Plus d'actualité