Cry Wolf, une minisérie danoise pleine de tensions

Multirécompensé au Danemark, Cry Wolf débarque chez nous, en abordant le thème de violences familiales.

Cry Wolf
© Prod.
Diffusion le 19 janvier à 20h55 sur Arte

Dans une école du Danemark, il est demandé aux élèves d’une classe d’écrire une rédaction racontant le déroulé d’une journée de leur vie. Dans son texte, la jeune Holly décrit les accès de violence de son beau-père, le nouveau mari de sa mère. Ce récit alerte son professeur, qui prévient les services sociaux de la commune. Lars, l’assistant social, se renseigne auprès de la jeune fille, de son petit frère et de la police et semble plutôt convaincu que la petite dit la vérité, alors que sa famille affirme qu’elle a tout inventé. Trop tard, la machine est enclenchée: les enfants vont être placés un moment et une enquête policière est ouverte…

Ce drame aux accents d’enquête policière et de thriller, multirécompensé au Danemark, s’inscrit dans la lignée des autres polars télévisuels venus des pays nordiques. D’ailleurs, tout le casting principal a déjà été vu dans quelques autres séries populaires. Surtout Bjarne Henriksen, l’interprète de l’original et bienveillant assistant social Lars, qu’on avait aperçu dans The Killing et Borgen. L’intérêt de Cry Wolf réside dans son suspense. Les premiers instants laissent les spectateurs penser que Holly ment, qu’elle cherche à nuire à son beau-père avec lequel elle ne s’entend pas et se retrouve dépassée par son mensonge. Mais Lars la croit sur parole, ce qui nous pousse à continuer de douter au long des 8 épisodes: s’est-il vraiment passé quelque chose de grave ou la jeune fille crie-t-elle au loup? Peu importe la vérité finalement. De telles accusations, si graves, provoquent forcément de lourdes conséquences et peuvent briser une famille. C’est sur ces aspects que l’histoire se concentre. Et du côté des services sociaux et de la police, ce dossier est tout aussi difficile: faut-il faire confiance aux ­adultes au risque de ne pas protéger une enfant ou croire aveuglément la victime malgré le manque de preuves?

https://www.youtube.com/watch?v=ULpiuMzMPz4

Sur le même sujet
Plus d'actualité