Dangereux à perpétuité ? : quand la justice poursuit son travail derrière les murs d'une prison

Lorsque des condamnés demandent une libération anticipée débute une surveillance de six semaines pour déterminer leur dangerosité et leur risque de récidive.

DANGEREUX A PERPETUITE ?
© Babel Doc
Diffusion le 18 janvier à 23h05 sur France 2

Dans les médias, les affaires criminelles s’arrêtent souvent aux portes de la prison. Mais la justice poursuit son travail après la condamnation. Que se passe-t-il une fois le verdict prononcé? Comment le détenu ­évolue-t-il? C’est pour répondre à ces questions que Frédérique Lantieri, qui a couvert plus d’une centaine de procès pour Faites entrer l’accusé, s’est glissée derrière les murs d’une prison durant six semaines. Au sein de l’établissement de Fresnes, elle a filmé l’équipe pluridisciplinaire qui suit les détenus et évalue leur dangerosité pour la société. En posant sa caméra dans les réunions et les entretiens avec les ­criminels, elle transmet la difficulté du suivi pénitentiaire et une ­réalité que la société veut souvent se cacher.

Sur le même sujet
Plus d'actualité