Quand et pourquoi avons-nous inventé l'art ?

Le documentaire Sapiens ou la naissance de l’art est une enquête passionnante aux origines de l’humanité.

SAPIENS OU LA NAISSANCE DE L'ART
Daniel Buren aux grottes de Lascaux. © Prod.
Diffusion le 13 janvier à 23h10 sur France 5

En 1940, des Périgourdins découvrent les ­grottes de Lascaux. Les peintures murales qu’ils y trouvent, sublimes, datent d’environ 18.000 ans. Très vite, les archéologues édictent que le lieu représente la naissance de l’art, rien que ça! Mais comment ces œuvres auraient-elles pu appa­raître de façon si aboutie d’un coup? C’est sur cette question que le docu de France 5 tente de remonter le temps pour trouver des origines toujours plus lointaines à l’art, surtout qu’on a trouvé depuis de très nombreux antécédents à Lascaux.

Car oui, on en est désormais certain: l’art n’est pas né en Dordogne. On a d’abord ces étranges Vénus sculptées du paléolithique, retrouvées un peu partout sur le continent européen. Puis il y a la désormais célèbre grotte Chauvet, dont les peintures datent parfois de 37.000 ans. On croit avoir atteint le plafond historique de l’art, mais non! L’émission nous étonne toujours plus, comme avec ces fresques de Sulawesi (en Indonésie) vieilles d’au moins 45.000 ans. Puis que dire de ce coquillage gravé… il y a 500.000 ans (par Homo erectus)?

Au final, on est pris de vertige, tant cette quête des origines de l’art remonte loin. Le docu, en relayant les toutes dernières découvertes, donne une grosse leçon de modestie aux archéologues du XXe siècle. Leurs préjugés, qui nous imprègnent encore aujourd’hui, sont ici démontés un par un, comme sur le rôle des femmes du paléolithique, la signification de ces peintures, etc. C’est comme si on découvrait un nouveau monde. On commence même à identifier des périodes artistiques préhistoriques, comme on le ferait pour distinguer l’art roman de l’art gothique. L’analyse de France 5, qui peut se prévaloir d’être à la fois rigoureuse et prudente, réussit donc le pari d’être irréprochable sur le plan de la documentation et de nous émerveiller.

Sur le même sujet
Plus d'actualité