Lucie au pays des caribous : «Au Canada, les handicapés sont considérés comme des gens 'autrement capables'»

Styliste tétraplégique, Lucie Carrasco raconte son amour des voyages qui la mènent au Québec.

Lucie Carrasco
© prod.
Diffusion le 2 janvier à 20h15 sur Plug RTL

Après avoir sillonné les États-Unis, le Japon et le Brésil, c’est au Canada que s’est rendue la styliste tétraplégique, avec son producteur Jérémy Michalak, le seul à avoir cru en ce projet atypique.

Aux USA, les handicapés sont qualifiés de gens spéciaux. Et au Canada?
Lucie Carrasco - De gens “autrement capables”! C’est intéressant, car en France, un handicapé est considéré comme quelqu’un dans l’incapacité de faire des choses. Alors que là-bas, on sous-entend qu’on est capable de les faire différemment!

Une émission qui vous offre quelques belles surprises. Qu’on doit à Jérémy Michalak…
Oui, ça fait dix ans qu’on se connaît. Il est la seule personne à avoir cru en mon projet. C’est quelqu’un de très important dans ma vie, car il est arrivé à un moment où la créatrice de mode que je suis voulait se rapprocher de la télévision et des voyages. Il a tout de même mis quatre ans à vendre cette émission, car personne ne la voulait! Soi-disant parce que le handicap n’était pas glamour et ne faisait pas d’audience. Beaucoup voient encore ce thème comme sérieux. Or une personne handicapée peut être fun!

Ce que vous démontrez, d’ailleurs…
Oui (sourire). Et sans prétention, car ce n’est pas un programme militant. Disons qu’on montre que c’est possible, sans vouloir donner de leçon. D’ailleurs, et même si je suis apolitique, j’ai pu rencontrer le président Macron pour mieux légiférer sur le handicap. Ce qui n’est pas simple car vous savez, en touchant 900 euros par mois, nous ne sommes pas vus comme de gros consommateurs, capables de faire grimper l’économie. Mais on peut tout à fait être embauché dans des entreprises et bien travailler. Même en fauteuil roulant!

Sur le même sujet
Plus d'actualité