Skin : la croustillante histoire de la nudité à Hollywood

De #MeToo aux nouvelles représentations, plan rapproché sur la nudité à Hollywood.

nudité et sexualité dans Caligula
© Isopix
Diffusion le 19 décembre à 20h35 sur La Trois

Parler de nudité et de sexualité à Hollywood fait un peu comme partout tout de suite délier les langues. Ainsi l’acteur Eric ­Roberts (frère de la très célèbre Julia) s’extasie-t-il au micro qui lui est tendu: ”J’ai vu Caligula à 11 ans, c’était délirant, ils sont tous tout nus et ils se touchent”, dans l’excellent documentaire Skin: ­Histoire de la nudité à Hollywood. Skin se propose en effet de passer en revue la croustil­lante histoire des images ciné “olé olé”, depuis les tout débuts du 7e art jusqu’à nos jours. En effet, “en 1897 déjà, ­Georges Méliès dévoilait le fessier de son épouse dans son film Après le bal”, rap­pelle Jonathan Kuntz, historien du ­cinéma et l’un des ­témoins de ce docu passionnant et fouillé. Ce fut le premier scandale dans ce qu’on pourrait nommer la production mainstream à Hollywood. Mais qui allait ouvrir la porte à toute une série de scandales sexuels qui ont secoué le cocotier de l’usine à rêves dans les années 20, bien avant l’affaire Weinstein. C’est d’ailleurs l’histoire du célèbre ­comique Roscoe ­Arbuckle, accusé d’avoir violé et tué la ­comédienne ­Virginia Rappe lors d’une orgie à San Francisco, qui est à l’origine du Code Hayes, un système d’autocen­sure créé par l’industrie cinématogra­phique pour se protéger d’images de ­violence et de sexe.

Mais le doc va plus loin que ces tapa­geuses indiscrétions. Il démontre que la nudité, et même paradoxalement certains de ses clichés sexistes ont généré une ­nouvelle vision artistique et politique du 7e art. Lequel, en pleine révolution depuis le mouvement #MeToo, développe une conception plus égalitaire des sexes dans ses productions. Mais laissons le dernier mot à l’actrice Kristanna Loken de Terminator 3: ”Se débarrasser de ses vêtements est synonyme de liberté, de force de caractère”'. Surtout quand cette nudité est choisie et plus subie…

https://www.youtube.com/watch?v=fy_miFO0eSI

Sur le même sujet
Plus d'actualité